Actualités

David Stone ex-Rainbow

Entrevue avec David Stone

 

Par Junior Picard

Voici une rare entrevue de David Stone, ancien claviériste de Rainbow et Max Webster et maintenant membre du groupe montréalais : AraPacis.  Avec Rainbow, de août 1977 à février 1979 (première époque de Rainbow). Il a participé à deux microsillons Live in Munich 1977  et Long Live Rock ‘n’ Roll (1978).

 

Pour les besoins de l’entrevue, j’utilise mes initiales JP pour Junior Picard et DS pour David Stone

JP – Bonjour David! Avant de discuter avec toi de ton arrivée au sein du groupe montréalais ARAPACIS, j’aimerais que l’on revienne sur ta carrière avec Symphonic Slam, Max Webster et surtout de ton passage dans Rainbow!

DS– Oui, bien sûr!

JP – On a l’impression que tu étais un peu effacé de la scène musicale depuis quelques années?

DS– J’étais très désappointé de la scène musicale après 20 ans, j’ai jeté l’éponge et joué du piano en solo.

JP – Ritchie Blackmore a la réputation d’être une personne difficile à travailler avec! Était-ce le cas?

DS –  Oui, très difficile de travailler avec lui, c’était comme une épreuve du feu.

JP – Tu as fais partie de la belle époque de Rainbow avec Dio, Powell, Daisley et Blackmore et tu as joué sur l’album Long Live Rock N’ Roll en 1978 et sur le Live In Munich qui est paru beaucoup plus tard, dans le débuts des années 2000, quel souvenir gardes-tu de ton passage dans ce groupe?

DS– C’était un grand groupe en spectacle et Ronnie James Dio était très talentueux et le plus sympathique du groupe.

JP  –  Avant de rejoindre Rainbow, tu as fais partie du groupe Symphonic Slam, était-ce ton premier groupe professionnel?

DS –  Pas vraiment, mais c’était la première fois que j’avais signé un contrat de disques et ils m’ont donné 6000 $ en prime de signature en 1975, j’avais 21 ans et à la radio de Toronto, nous avions joué au Massey Hall à guichets fermés.

JP – Après ton aventure dans Rainbow tu avais rejoint Max Webster, comment avais-tu aimé ton expérience au sein de ce groupe?

DS –  C’était triste : bonne musique, excellents musiciens, le contact avec la gérance était horrible, Kim Mitchell a dû quitter pour débuter sa carrière solo et n’a pas fait beaucoup d’argent. Je suis déménagé à Vancouver, j’ai travaillé sur le troisième album de Prism, sur le troisième album de Jerry Doucette, je crois que je suis le gars aux troisièmes albums! Loll

JP –  Quelles sont tes principales influences?

DS –  Mon père était un pianiste brillant, donc mes influences au début venaient du jazz et de la musique classique.

JP –  Tes impressions sur la scène musicale en 2019?

DS –  C’est devenu juste à propos de l’industrie, ils ont créé des personnes comme Justin Bieber ou Ariana Grande ou comme « Hollywood »! Je ne crois pas qu’un phénomène comme l’a été celui des Beatles pourrait se reproduire! Qui sait!

JP –  Qu’écoutes-tu en ce moment?

DS –  Je n’écoute plus vraiment de musique, mais j’en joue beaucoup! Loll.  Je crois que j’écoute seulement ma musique!

JP –  Tu as participé sur une pièce « Order of the Ember Queen » sur l’album Paradox of Denial du groupe montréalais AraPacis, as-tu été difficile à convaincre de participer sur leur dernier album?

DS –  Pas vraiment, ils sont très faciles à échanger des idées avec et leur musique est quelque chose qui me rejoint.

JP –  As-tu rejoit le groupe comme membre permanent de ARAPACIS?

DS –  Pourquoi pas? Je vais enregistrer sur une longue période avec eux pour le moment et nous franchirons la prochaine étape en temps et lieu.

JP –  Vas-tu participer au prochain album?

DS – J’aimerais beaucoup y participer et Jerry semble vouloir m’impliquer dans le processus de créativité, ce qui est flatteur.

JP –  En dehors de AraPacis, as-tu des projets solo?

DS –  Il y a quelques années , j’ai enregistré des chansons que j’ai écrites sur un petit démo en studio ici et je les avait fait paraître sur iTunes en tant que David Stone et j’espère que je ne les oublierai pas! loll

 

JP –  Sera t-il possible de te voir en spectacle avec AraPacis?

DS –  Malgré que je vis à Vancouver, je me suis fait offrir des spectacles à Toronto en plus d’AraPacis. Et j’ai toujours des membres de ma famille qui y habitent et nous essayons de faire quelque chose ensemble.

JP –  En terminant David , je crois que beaucoup de fans québécois seront très heureux de savoir que tu travailles avec l’excellent groupe AraPacis!

DS –  Je me suis aperçu très tôt que les Québécois étaient les plus passionnés par la musique et par des artistes locaux et je trouve ça super! Plus jeune, j’ai passé beaucoup de temps au Québec et je n’ai que de beaux souvenirs. Maintenant, je regarde droit devant pour revenir comme musicien cette fois, dans un groupe québécois.

JP –  Merci David Stone pour cet entretien et bonne chance dans tous tes projets!

DS –  Merci beaucoup et ce fût un plaisir!

 

Jerry Fielden, fondateur de AraPacis nous explique comment s’est déroulé cette collaboration avec ce claviériste :

Je l’ai invité premièrement comme ami sur Facebook, ça m’intriguait ce qu’il était devenu après l’avoir retrouvé tant d’années après ses participations à Rainbow et Max Webster. Nous nous sommes parlés pas mal et il s’est ouvert le coeur et m’a dit (ceci est public) qu’il était sobre depuis quelques années, à avoir passé l’enfer et qu’il jouait beaucoup de shows live puis je lui ai demandé s’il voulait jouer sur une de nos chansons sur notre album à venir (Paradox of Denial, qui est maintenant sorti). Il a accepté, et après plusieurs semaines d’attente, son ingénieur Scott Young m’a envoyé ses trois excellents solos pour la chanson Order of the Ember Queen, chanson qu’on peut retrouver ici : https://arapacismtl.bandcamp.com/track/order-of-the-ember-queen  L’attente en a en effet valu la peine selon moi!
Nous nous sommes ensuite parlés pour voir s’il voulait participer à notre EP à venir où nous allons reprendre quelques-unes de nos anciennes chansons que Michelle n’avait pas chanté dessus et les remettre au goût du jour avec ses vocals à elle et David a accepté en disant qu’il avait bien aimé l’expérience d’enregistrer à nouveau du rock avec un groupe. Ceci est en cours de route présentement avec le début des enregistrements de guitare et de batterie, ensuite la basse, les claviers, les voix puis de l’alto et du violon.

Finalement j’ai au l’idée soudaine de demander à David s’il voulait se joindre au groupe en tant que plein membre (studio pour commencer) et j’ai eu une belle surprise quand il a dit « pourquoi pas? » en acceptation!

Nous sommes aussi entrain de discuter la possibilité de faire quelques shows à Toronto, Ottawa et Montréal l’année prochaine avec lui. Qui sait?

Donc vraiment un moment exceptionnel dans l’histoire de notre groupe avec un joueur légendaire comme lui!

Jerry

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

  1. Ricardo Langlois

    6 novembre 2019 at 4:41

    Magnifique texte…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top