Actualités

Top 20 de 2019

La revue de 2019 (Top 20)
à noter 4 québécois dans la liste.
Albums, livres, films et spectacles

Par Ricardo Langlois

2019 est une grosse année pour moi. Je débarque sur Facebook en janvier. Je fais de multiples rencontres avec des musiciens, des poètes et la famille rock au complet. 2019, c’est aussi les enjeux sociaux comme la loi 21, Netflix, les 50 ans de Woodstock…

Une super belle année pour le rock en généralVoici mes 20 coups de cœur.

1. TOOL, Fear Inoculum – Le coffre à outils déborde. 13 ans d’attente. Des riffs de maître longuement décantés. De longues pièces de dix minutes. Considérations apocalyptiques. Tool règne sur le Royaume.

2. LES BEATLES, Abbeyroad (Réédition 50ème anniversaire) – Enregistré par segments et dans le désordre. Collage musical surréaliste. Peut-on remixer un album parfait? Premier album enregistré en huit pistes. Come Together, Something et The End qui annonce la fin. Anecdote : Frank Sinatra qualifiera Something de plus grande chanson d’amour.

3. KORN, The Nothing – Malgré le suicide de sa femme, Jonathan Davis se plonge à corps perdu dans l’écriture des textes et dans l’enregistrement de ce qui deviendra The Nothing (Le vide). Émotions noires et inspiration death métal.

4. ARAPACIS, Paradox of denial – Après Voivod et Anonymus, AraPacis représente le meilleur du métal au Québec. Jerry Fielden est un explorateur doué. Ils ont les clés du Royaume. Indispensable (un vrai coup de cœur). Écoutez du prog, du metal old school, du blues etc. C’est brillant.

5. JEAN LELOUP, L’étrange pays – Ce pays est dans votre tête. Une poésie à la limite de la pureté. Enregistré dans la nature, dans le bois sous les étoiles. Il chante la Vie et la Mort. Il fait comme l’écrivain Christian Bobin. J’attends les goélands qui me diront si j’ai vécu réellement. La guitare comme une fleur qui guérit…

6. HARMONIUM XLV. – Il y a 45 ans paraissait le premier album d’Harmonium. Retrouver les pistes originales d’Harmonium a été un véritable bonheur et ça donne encore plus de sens à On a mis quelqu’un au monde, on devrait peut-ëtre l’écouter (Serge Fiori) Disponible aussi en coffret souvenir.

7. DREAM THEATER, Distance Over Time – Après un album concept The Astonishing (2016), les New-Yorkais proposent ici un album plus accessible. Pas de longs titres épiques (fait rare chez DT). Beaucoup d’influences, on pense à Tool, à Metallica (Fall into the light). Dream Theater recule un peu c’est tout.

8. SLIPKNOT, We are not Your Kind – Album aventureux, équilibré. Son dantesque. Cory Taylor, le vocaliste est à son meilleur. My Pain (à écouter absolument) pièce épique, planante de sept minutes. Album de maturité (riffs puissants, percussions indiennes, effet glauque). Ce 6ème album est une réussite pour ce band qui a 20 ans d’existence.

9. SEF LEMELIN, Deconstruction – Quoi? Le guitariste de Your Favorite Enemies sort un album instrumental juste après celui d’Alex Henry Foster (Windows in the Sky). Électro industriel dans la lignée de Nine Inch Nails. Exploration sur la dépression. Franchir les murs. Créer son propre Univers. On pense au poète Novalis : Du feu intime illuminé,  grandi, notre esprit nous devance…

10. BRUCE SPRINGSTEEN, Western Stars. – À la manière de l’écrivain Marcel Proust, voici l’occasion de replonger dans sa post-adolescence en jouant dans le même carré de sable que Glen Campbell, Burt Bacharach ou Roy Orbison. Un album mélancolique. Cet album rappelle les productions de Phil Spector (les Beatles).

11. OPETH, In Cauda Venenum. – Pour le groupe suédois, l’alchimie rock psychédélique, le groovy et l’atmosphère des claviers y sont omniprésents. Peaufiner pour en faire une Œuvre d’Art? Une œuvre remarquable qui va plus loin que Sorceress (2016).

12. KURT. Biographie de Danny Goldberg. – Kurt Cobain c’est mon idole. Icône du rock et du grunge. 2019 marque les 25 ans de sa mort. Cette nouvelle bio apporte un nouvel éclairage. Il voulait être un couple comme John et Yoko avec Courtney Love. Il s’intéresse à la cause des gays. 333 pages de révélations troublantes (Axl Rose n’est pas épargné).

13. BRUCE DICKINSON, An Autobiography (369 p). – Je l’ai dans mon cœur. Depuis le concert Piece of Mind à Verdun. C’est un ovni. Il n’est pas qu’un chanteur de métal. Il se compare à un écrivain, à un artiste de théâtre. Sa bio, il l’a écrit comme un roman. C’est Deep Purple qui l’a amené au métal. Il fait partie de l’histoire du rock forever!!!

14. ROCKETMAN, le film sur la vie d’Élton John. – Peu encouragé par ses parents, Elton (Reginald Dwight) seul contre sa famille et le monde entier, il s’allie avec l’auteur Bernie Taupin avec qui il compose de grands succès. Malgré la gloire, le musicien souffre d’une profonde solitude qui l’amènera dans l’enfer de l’alcool et de la drogue. Il devra faire des choix. À la question qui tue? Oui j’ai pleuré. Se faire rejeter par son papa, c’est ignoble… Envers et contre tous, il deviendra un Winner !!!

15. IRON MAIDEN, Centre Bell, 15 000 spectateurs. – Le légendaire groupe est au top de sa forme. Plus de 40 ans de carrière. Bruce Dickinson s’adresse à nous en français. Bienvenue à notre petite soirée. C’est totalement fou ce soir…Dickinson a prouvé qu’il était le meilleur chanteur au monde, rien de moins.

16. GHOST Heavy Mtl, 2e passage à Montréal en moins d’un an. – Prequelle, l’album métal de 2018 selon mon ami Junior Picard. Il a le feu sacré quand vient le temps d’analyser une performance d’un band de métal. Il a même retenu les paroles de Cirice : Je sens le tonnerre qui déchire ton cœur, j’y vois les cicatrices à l’intérieur de toi… Je dis merci la vie!!! pour cette découverte et d’avoir retrouver mon grand chum Junior.

17. KISS, Centre Bell, 19 mars et 16 août. – Un concert de nostalgie. Il est temps de faire ses adieux. Paul stanley a retrouvé sa voix (?) Le public était en délire. Une vraie machine à hits : Detroit Rock City, I love it Loud, War Machine, God of Thunder… Simmons qui crache du feu. KISS forever!!! Souvenir d’un groupe rock qui a transcendé toutes les époques.

18. NEIL YOUNG, Colorado. – Sans atteindre les sommets avec Crazy Horse (Rust Never Sleeps, Sleeps with Angels) le père Young est comme le philosophe humaniste Montaigne. Toujours déterminé dans sa croisade, il chante, il critique… Tout pour sauver notre planète en péril (à écouter absolument Rainbow of Colours).

19. SLAYER, La fin? Le cœur brisé? L’effroi? – Dans mon sous-sol vintage, j’aime à me rappeler ma rencontre avec les musiciens. Quand j’écoute Hell Awaits, j’entends les guerriers et leurs guitares. Ils ont vieilli au milieu de riffs sanglants. Pop rock était au rendez-vous dès leur tout début. C’est terminé. Il y a des larmes… ( RIP Jeff Hanneman, mort trop tôt à 49 ans).

20. DEF LEPPARD, The Story So Far. – Une compilation de 17 titres à souligner. Def Leppard, c’est le band chouchou des Québécois. Ils sont venus au Québec souvent. Nous aimons ce qu’ils sont à travers Love Bites, Rocket, Hysteria etc. plus Personnel Jesus de Depeche Mode. Un bijou.(compos parfaites surtout les ballades).

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

3 Comments

3 Comments

  1. larry todd

    30 décembre 2019 at 4:33

    quel belle réussite, montage ,texte, une expertise des plus professionnelle,,,bravo,,,

  2. Sylvain Chartrand

    31 décembre 2019 at 9:58

    Excellent! A part Kiss LOL bon choix d’artistes/groupes.

  3. Ricardo Langlois

    31 décembre 2019 at 11:44

    Magnifique 2019 et 2020 sera meilleure avec Ozzy Maiden Priest etc

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top