Albums

Abbey Road revisité

Abbey Road


Marc Jean

Abbey Road est mon album préféré des Fab Four. Il est de loin le plus contemporain de toute leur discographie, tellement il n’a pas pris une ride et a su résister encore aujourd’hui à l’épreuve du temps…

Que ce soit avec les pièces Here Comes the Sun et Something, composées par George Harrison (qui préfiguraient le vrai départ, un an plus tard de sa brillante carrière solo avec All things must pass, qui fut pourtant son troisième album). Que ce soit avec Oh darling, composée par Paul McCartney (un vrai gros test casse-cou dans n’importe quel karaoké) et sans oublier son immense contribution sur la deuxième face qu’il tenait à bout de bras (…quand on parle des Beatles, il faut penser vinyle !). Que ce soit avec ce bon vieux Ringo Starr et son Octopuss’ Garden, morceau bien calibré dans sa simplicité. Que ce soit avec John Lennon et sa fougue qu’on retrouvait dans Come Together et I Want You (She’s so Heavy) de même que sa sensibilité à fleur de peau dans Because, mettant en relief les extrêmes de son inspiration (de la même façon qu’il le fera l’année suivante avec Well, Well, Well et Love sur son album Plastic Ono Band).

Abbey Road fut le chant du cygne du meilleur groupe de tous les temps, conçu dans l’amertume et la fatalité, après plusieurs mois de tension et de discorde.

http://www.actumusic.com/biographie-the-beatles-abbey-road.html

Si Abbey Road marqua la fin du groupe avec Let it be, (enregistrée en majeure partie quelques mois auparavant), il faut voir cependant cette mouvance créatrice des gars de Liverpool comme le signal de nouveaux départs.  Car la fin des Beatles n’allait certainement pas (on l’aura rapidement constaté ensuite) être la fin de chacun d’entre eux.

Comme on sait, la suite fut tragique pour certains des membres du groupe, en commençant par l’assassinat de John Lennon en 1980. De même, Georges Harrison est emporté en 2001 par un cancer diagnostiqué plusieurs années auparavant. Paul McCartney, pour sa part, n’a retrouvé la célébrité que dans les années 2000 après le succès planétaire de son groupe The Wings créé avec sa femme Linda.. Enfin, Ringo Starr a joué dans différents navets dans les années 70 et 80 mais depuis une dizaine d’années, il retrouve la notoriété grâce au succès de ses albums solo.

Une chose est certaine, ce groupe restera à tout jamais dans les mémoires de chacun d’entre nous.

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

…………..

3 Comments

3 Comments

  1. Géo

    19 juin 2018 at 11:11

    bravos Marc Jean. tres bonne analyse. on en veux dautres!

  2. François Doc Globensky

    20 juin 2018 at 7:49

    Très bon article, bien résumé! Merci!

  3. Luc Falardeau

    30 juin 2018 at 11:20

    J ai bien aimer lire ton article en écoutant Something.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top