Albums

Atom Heart analysé style emoji

Par un membre de la famille rock: Matthieu Lecours, tel que reçu sur le site Facebook Journal Pop Rock et Famille rock
Une analyse version numérique à conserver dans vos archives!

Sorti : le 2 octobre 1970
Enregistré : de mars à août 1970
Studio : Abbey Road, Londres
Durée : 52:44
Genre : Rock progressif
Producteur : Pink Floyd
Label : Harvest, EMI (UK) Harvest/Capitol (US)
Classement : 55e sur The Billboard 200

Atom Heart Mother est Numéro🥇!
Il a tout pour plaire!! Le Rock Psychédélique 🌈💫est GÉNIAL comme sur Summer 68☀!!
Dans un été 68 composé uniquement par🤩l’EXCELLENT Rick Wright, ce dernier chante😵,
joue du piano 🎹 et de l’orgue Hammond!!
Il est accompagné par la FRISSONNANTE 😍Abbey Road Session Pops Orchestra (Brass)!!
C’est un morceau à saveur Rock Symphonique😆!! Le Folk Rock Progressif occupe une place IMPORTANTE sur cet album!!
La MAGNIFIQUE If est la Sound Of Silence 🤫 de Pink Floyd!!
Le Country 🤠Folk Psychédélique est BRILLANT 🤓🌟PLANANT🌈lors de Fat Old Sun😎☀!!
Atom Heart Mother est GRANDIOSE😋!! Le Rock Progressif est à son MEILLEUR😝!!
Alan’s Psychedelic Breakfast🍳🥓🥐🍞🥞 est FANTASTIQUE!!
C’est un mélange de Musique 🎶 Concrète, 🖼 Art Rock et Rock Progressif!! 13 minutes de pur BONHEUR😇!!
Le Rock Psychédélique est moins présent mais Pink Floyd expérimente et exploite le Rock Progressif!!
Quelle BELLE transition entre le Pink Floyd des années 60 et le PF début des années 70!!    

Selon Wikipedia :
Atom Heart Mother est le cinquième album studio du groupe rock progressifbritannique Pink Floyd. Paru le 2 octobre 1970 sur le label Harvest, Cet album, pour certains de ses titres, est encore marqué par le côté psychédélique du groupe, mais s’inscrit résolument dans la dimension progressive du rock. Il débute par le titre instrumental Atom Heart Mother de plus de vingt-trois minutes. On ne pouvait, à l’époque, faire de pièce de musique plus longue car la face d’un 33 tours durait difficilement plus de vingt-cinq minutes.

Atom Heart Mother se distingue des productions floydiennes précédentes par une orchestration complexe et l’utilisation d’instruments classiques tel que des cuivres et des chœurs contemporains. Atom Heart Mother est l’un des très rares morceaux du groupe, à cette époque, à avoir été coécrit avec un membre extérieur, le musicien avant-gardiste Ron Geesin ; c’est à lui principalement que l’on doit l’orchestration de ce mélange d’harmonies et de dissonances classiques, de chants quasi-grégoriens (John Alldis (en) Choir) voire « Carl Orffiens », et de rock.

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

  1. Sylvain Chartrand

    25 novembre 2018 at 9:13

    C’était quelque chose de fort et innovateur pour l’époque. Pour certains le disque vieillit mal et pour d’autres c’est toujours aussi bon. Mais je sais qu’aujourd’hui des jeunes découvrent encore cet album et cette ambiance du temps.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top