Albums

Dylan More Blood, More Tracks analysé

Bob Dylan : Le trésor caché


Par Ricardo Langlois

Pendant cette belle année sabbatique de jeunesse, l’album Blood on Tracks, paru au tout début de 1975 débarque… Une nouvelle révélation. Une œuvre remarquable. Une puissance émotive jusque là. La grâce poético-musicale atteint un sommet divin.
Entre le folk et la poésie rock de Like a Rollin Stone, les chansons de Blood s’inscrit dans la démesure du poète qui cherche son cœur, sa voie, son chemin de croix. Rien de moins.
More Blood, More Tracks est un document essentiel dans l’anthologie qui alimente le mystère entourant ces sessions, ces petites griffes qui font miroiter les impressions d’un génie fragile toujours à fleur de peau…
Le meilleur : 87 pistes dont 70 inédites pour donner un éclairage supérieur à son œuvre quasi oublié.
Voici l’œuvre intégrale dans l’ordre chronologique des quatre journées de studio vécues par Bob Dylan en septembre 1974. Les fans purs et durs seront ravis d’être sur une ïle aux trésors. Dylan à son meilleur, pour sa voix surtout.

La Rupture ( le Spleen)
L’écho de la rupture : douleur, peine, rage regrets… L’Égo inspiré par Tchékov, pour écrire, pour illuminer le texte, le peaufiner…

La Métaphore : pleurer sur l’intimité … Tangled up in Blue, Youre A Big Girl Now, Idiot Wind, If You See Her…Elles sont toutes bonnes. Pour expliquer les thèmes abordés dans les chansons, il faut rappeler que Dylan venait de rompre avec sa femme.

SCOOP pour les lecteurs de Pop Rock : Norman Raeben, prof aux Beaux-Arts, a grandement influencé Dylan à cette époque. On sait peu de choses de cet homme, mais Dylan qui a suivi son enseignement en 1974, disait qu’il apprenait à coordonner votre esprit, vos idées et votre regard, afin de forcer à voir les choses comme elles sont. De lui, Dylan apprit également à écrire des chansons sans se soucier du temps, à les composer comme une peinture dont on voit les diverses composantes et l’ensemble tout à la fois. En effet les chansons de Blood on the Tracks échappent aux cadres temporels habituels.

De la grande Poésie
Tangled up in Blue. Le narrateur s’éveille un matin en songeant à son ancien amour
Un matin tôt, le soleil brillait. J’étais allongé sur le lit et je me demandais si elle
avait changé, si ses cheveux étaient roux comme avant.

Dylan jongle avec les époques au 4ème couplet, qui nous ramène là où nous avaient laissés les premiers vers de la deuxième strophe. Le narrateur rappelle la première rencontre avec cette femme, et Dylan en profite pour méditer sur le pouvoir de son écriture.
Chacun de ces mots sonnait juste et brillait comme des chardons ardents. Ensemble ils se déversaient de chaque feuille comme si cela était écrit pour toi et pour moi en mon âme.
Sur les 11 chansons de l’album, Shelter from the storm me touche personnellement (la 3ème sur le CD).

Cette pièce tranquille (d’une autre époque). On note le paysage intérieur du poète solitaire. Bien avant Slow Train Coming (j’ai vu et analysé le spectacle pour le journal Pop Rock au théatre Saint- Denis) où il parle de sa conversion au Christ, le 4ème couplet énumère ses épreuves qu’il a vécues et qui rappellent celles de Job dans la Bible.

J’étais vaincu, je ployais sous la grèle, j’étais contaminé par les buissons, morcelé sur un sentier chassé comme un crocodile ravagé par les blés .Il compare sa condition à celle du Christ. Dylan a construit son propre écosystème (judéo-chrétien et contre-culturel).   More Blood More Tracks, The Bootleg, Series Vol 14 Columbia Records.           À noter : Lily, Rosemary and the Jack of Hearts dure plus de 10 minutes, un livret de 28 pages est inclus… Physiquement Dylan est au sommet de sa beauté physique… Plusieurs photos d’archive y sont aussi intégrées.

BANNIÈRE : DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

  1. Sylvain Chartrand

    13 janvier 2019 at 1:56

    Interessant!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top