Albums

Frank Marino Agora Cleveland

Frank Marino – Live at the Agora Theatre

sorti le 4 août 2019

 

Par Yves Monast

Près de neuf ans après l’enregistrement de ce spectacle à l’Agora de Cleveland le 11 décembre 2010

Quelques jours après sa prestation au Théatre Corona de St-Henri, Frank Marino fit une première prestation à l’Agora de Cleveland. Et le lendemain, il donna trois spectacles d’une durée de près de 3 heures chacun avec une pause d’une heure entre chaque. Le tout étant filmé. C’est une équipe qui lui avait offert de filmer le tout gratuitement, mais Frank s’est bien aperçu qu’ils étaient sérieux dans leur offre. Mais suite à l’écoute des bandes, il a eu la mauvaise surprise qu il y avait un problème au niveau de la batterie, incroyable que cela puisse paraître, il a travaillé pendant des années à tout corriger. Un vrai travail de moine. Il faut dire aussi qu’il est un perfectionniste. Cependant, durant tout ce temps il n’a pas fait de tournée ni de spectacles, sauf une apparition lors d un spectacle de Nanette à l’Impérial de Québec en 2012 et un jam avec des amis à l’hôtel de Ville de Mont-Royal, son ancien patelin lorsqu’il vivait avec ses parents.

Le coffret est maintenant disponible et quel coffret! (1 blu-ray / 3 dvds / un livret de 176 pages). Le blu-ray et les dvds contiennent 3 sets pour une durée d’environ 6 heures. Le premier set contient des pièces que Frank Marino ne jouait plus depuis fort longtemps incluant Buddy…I’m Going Away, All in Your Mind, Child of the Novelty…  Les fans de la première heure seront servis à souhait. En plus des magistrales reprises de Jimi Hendrix incluant Bold as Love et The Wind Cries Mary.

 

Dans le deuxième set, on revisite les albums suivants avec les Requiem for a Sinner, Strange Dreams et Maybe it’s Time. Le tout exécuté avec une assurance et une conviction à toute épreuve.

Pour le troisième set, on ne pouvait oublier Poppy, qui dure ici près de 30 minutes à elle seule, pièce qui n’apparaît sur aucun album studio. On enchaîne ensuite avec l’incroyable Stories of a Hero. L’image et le son sont parfaits (à écouter à haut volume).

Une mention spéciale à Dave Goode (drums) qui bat la mesure avec dynamisme et imagination. Donc, un must pour cette parution. et ce sera le succès des ventes. Déjà près de 2 000 vendus qui incitera Frank Marino à reprendre la route pour le plaisir de ses fans et ils sont nombreux à espérer le voir (ou le revoir) dans un proche avenir.

Me voici avec lui le 8 septembre 2001 au Club Soda de Montréal

 

BANNIÈRE: MURIEL MASSÉ
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

3 Comments

3 Comments

  1. Geo Giguere

    17 octobre 2019 at 1:48

    Une analyse par un passionné qui a connu personnellement Marino, merci Yves Monast

  2. Ricardolanglois

    18 octobre 2019 at 9:59

    Wow!!! j’adore Mahogany Rush. Quel bonheur de lire ca… Dans le livret estce qu’il y a des anciennes photos?

  3. larry todd

    19 octobre 2019 at 11:39

    un grand sage-pionnier se Yves Monast, bravo le montage de l équipe..j adore

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top