Albums

Guy Bélanger Traces & Scares analysé

Traces & Scares, Bros11701

9/10

Par Richard Bolduc

Cet album est dédié à son grand ami décédé en novembre 2016, Bob Walsh.

 

Guy Bélanger et son dernier album cd, Traces & Scares sorti en 2017 sera le sujet de mon compte-rendu musical pour cette fois. Pourquoi me dites vous? Et bien la meilleure des raisons est que ce disque joue presque toutes les semaines dans mon lecteur cd.

Guy Bélanger roule sa bosse depuis un bon bout de temps. Originaire de la belle ville de Québec où tout a commencé pour lui avec sa rencontre en 1974 du légendaire bluesman Bob Walsh, qui nous taquine les oreilles du ciel maintenant malheureusement.. Il a eu un maitre pour lui montrer la voie en plus d’avoir eu la chance de rencontrer la grande Big Mama Thornton qui a souvent joué et dormi chez Doudou Boicel au Rising Sun, ancienne mec du blues à Montréal. De même que James Cotton, Muddy Watters et plusieurs autres géants de la musique blues.

Beaucoup de musiciens d’ici ont eu droit à la touche musicale de Bélanger comme par exemple pour n’en nommer que quelques uns: Jean-Pierre Ferland, Steve Hill, Gildor Roy, Le Cirque Du Soleil ( à Dubai svp!), Michel Cusson, Nanette et plusieurs autres.

Guy Bélanger a composé la musique sur les 2 films de son frère, le cinéaste Louis Bélanger, soit l’excellent Gaz Bar Blues qui est pour moi un classique d’ici et aussi Les Mauvaises Herbes qui est aussi à voir.

Il a aussi participé à quelques autres bandes son de cinéma et séries tv.
Reconnu pour son talent Bélanger a reçu le prix de l’harmoniciste de l’année 2018 au Maple Blues Award à Toronto.

 

Guy Bélanger a 5 albums à son actif produits entre 2008 et 2017.
Guy Bélanger (2008)
Crossroads (2010)
Dusty Trails (2012)
Blues Turn (2014)
Traces & Scares (2017) inclut 12 chansons dont je cite Belanger ici: Ce titre traduit bien l’exercice auquel je me suis prêté sur cet album. De faire face, d’assumer et de retrouver mes traces. Les cicatrices sont la signature des combats menés et à jamais gravés..

Pour moi quand j’écoute Trace & Scares, je sens, comme sur la première pièce My Dearest Frends, toute la mélancolie vécue suite à une grande perte. L’harmonica est un instrument qui peut transmettre toutes sortes d’émotions et ici, c’est tout simplement la plus mélancolique des chansons qui débute l’album.

Analyse chanson par chanson

Better Day qui suit est plus positive et se laisse écouter tout doucement. Je dirais qu’elle fait un bien tranquille.

Fat Boy est le résultat de la rencontre entre Preston Reed et Guy Bélanger en France lors d’un festival. Juste guitare et harmonica. Me semble qu’en spectacle elle doit mettre la foule en feu !

Les Mauvaise Herbes, tirée du film du même nom a droit à une relecture ici. Une chanson lancinante, je l’aime bien.

Little Heart est dans le style pognant avec un chanteur du nom de Delaney Davidson. Touchante je dirais pour décrire la pièce.

See The Light est up tempo comparativement à ce qu’on a entendu ici et ça vient donner une bonne raison de taper du pied. Disons qu’elle est bien placée, elle marque une pause au spleen de l’album.

Traces & Scares, pièce titre de l’album est belle, vraiment.

Common Ground est le résultat d’un jam avec ses musiciens et celle -là aussi devrait être entendu en spectacle!! Elle a un groove vraiment entraînant. La guitare est superbe.

Kalen est une adaptation d’une toune de son vieux chum Claude Fradette rencontré dans le cadre de musiques de films. J’adore le son de cette chanson. Dans la lignée de l’album. Beaucoup d’émotions transmises dans l’harmonica de l’artiste. Luce Dufault chante cette belle chanson. Une toune de char je trouve. Je me vois très bien partir pour la Gaspésie en écoutant cette chanson par une belle journée de vacance !!
Nittasian, l’avant dernière pièce est plutôt tranquille, pas ma préférée mais elle s’écoute bien quand même !

Hot Time clôture l’album Trace & Scares sur une bonne note qui me fait aller la tète d’en avant en arrière et ça, pour moi, c’est excellent

Finalement c’est tout un album que Guy Bélanger a lancé en 2017 !! Beaucoup d’émotions sur cet album produit par René Moissan. J’aurais pris une ou deux chansons plus rythmées mais bon, c’est juste mon opinion après tout!

Si vous avez un disque de blues à acheter cette année, c’est celui -là!

Bientôt, le 9 février, un spectacle Hommage à Bob Walsh aura lieu au Théâtre Granada de Sherbrooke. Il sera animé par Guy Bélanger et Jean Fernand Girard et avec la participation du Bob Walsh Band et Kim Richardson, Breen Leboeuf, Sylvie Desgroseillers et Martin Goyette.

 

BANNIÈRE : DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

4 Comments

4 Comments

  1. Sylvain Chartrand

    23 janvier 2019 at 7:39

    Ah Ti-Guy le naturel. Le talentueux. Pour lui avoir parler a quelques occasions je peux vous dire qu’il est très sympathique.

    • Rick

      24 janvier 2019 at 1:39

      J’en doute pas une seule seconde Sylvain.

  2. Geo Giguere

    24 janvier 2019 at 12:42

    Guy Belanger a partagé ton article sur sa page Rick!

    • Rick

      24 janvier 2019 at 1:16

      C’est super Géo !! J’espère le rencontrer un jour et lui dire en personne que sa musique me suisdepuis un bout ! !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top