Albums

Jim Zeller Blues From Another Planet analysé

Blues From Another Planet
de Jim Zeller
MBCD-1907

Par Richard Bolduc

Quand Géo Giguère m’a demandé de faire un compte-rendu musical de Blues From Another Planet, nouveau disque de Jim Zeller, il m’a vraiment fait plaisir car j’écoute Zeller depuis longtemps et je l’ai vu une couple de fois live, soit dans un bar ou dehors au Festiblues au tout début au parc Raimbault. Ou par la suite au parc Ahuntsic et bien sûr au FIJM. Blues From Another Planet est son sixième album. Depuis les 70’s, il a participé à une multitude d’albums.

Avant de vous parler de la musique, place à la pochette qui est l’oeuvre de la blonde et choriste de Jim, Bella Godmer. La pochette de Blues From Another Planet, je la trouve très intense comme l’est Jim lorsqu’il joue!! Et il réussit à sortir des sons qui viennent d’ailleurs, peut-être d’une autre planète, qui sait? C’est magnifiquement illustré et très accrocheur. Le livret fait 16 pages et il inclut toutes les paroles des 8 premières chansons, les 2 dernières étant instrumentales. Et il regorge de photos de Zeller seul, avec Bella ou avec son groupe composé pour cet album de Bingo Deslaurier à la batterie, Jimmy James à la guitare, Carl Dutremble aussi à la guitare, Marc ‘Hollywood’ Deschènes à la basse, Olivier St-Pierre au shaker et à la guitare acoustique. S’ajoute aussi Pascale Cerasuolo pour un solo d’harmonica. Son chum Carl Tremblay vient chanter sur Black And White.

 

Le disque a été enregistré entre octobre 2018 et avril 2019 dans NDG à Montréal. Jim Zeller a composé tous les textes seul sauf pour une avec Alan McElcheran. Zeller a aussi écrit toutes les musiques seul ou avec Carl Dutremble, Jimmy James et Alan Hertzberg.

L’instrumentale Man With The Harmonica est une compo du grand Ennio Morricone, compositeur d’une multitude de musique de films, dont bien sûr Le Bon, la Brute et le Truand et Mon Nom est Personne. Il a beaucoup travaillé pour le grand Sergio Leone.

Si la musique est aussi bonne que l’emballage (la pochette) est beau, c’est de bonne augure pour mes oreilles et les vôtres!

Passons au plat principal qui reste quand même la musique!

1 – Black And White.  Pour débuter en force un disque, cette chanson va vous faire bouger les fesses un peu avec son rythme funky-disco! Le ying et le yang, le nouveau et l’ancien.. le texte fait référence aux oppositions, aux différences. On note tout de suite les choeurs de Bella Godmer qui donnent une touche que j’aime beaucoup à cette toune. Excellent début.
2 – Brother From Another Planet.  Là on se retrouve dans l’espace, un univers parallèle mais nous ne somme pas seuls, Jim est là ! Un bon rock solide à la sauce Zeller, je l’aime celle-là, elle s’écoutera longtemps pis me semble que ça va être bon en spectacle. L’harmonica prends bien sa place.

3 – Life Is Good.  Un bon blues où on reconnait bien le son du band qu’on entend souvent pendant un show de Zeller. Un solo de guitare suivi de l’harmonica et l’intensité des voix. Et je le répète encore, les chœurs de Bella apportent vraiment une touche spéciale à cette chanson, j’adore.
4 – Till The Day I Die.  Quelle belle balade qui va me suivre cet été en auto en parcourant les routes du Québec pendant mes vacances! Je trouve que c’est une excellente toune de char! Jim chante tout son amour ici.
5 – Facebook Rockstar. Rock on pour cette toune avec des paroles très acides qui a un bon fond de vérité sur les ‘héros’ autoproclamés de facebook. Le monde virtuel n’est pas la vraie vie et c’est bien dit ici. La musique est puissante, on en prendrait plus!
6 – C’est Long.  Une autre toune qui s’écoute debout avec une bière dans les mains au Festival de Jazz ou ailleurs! Je pense que Jim aime ça attendre!! HAHAHA.  Je l’adore celle-là aussi, elle est trop vraie ce qu’il nous dit dans son texte sur fond de classique blues. 10 sur 10. 

7 – Psychobilly Baby ou rockabilly, je ne sais trop! On part la pédale au fond, la guitare nerveuse, le débit de Zeller accéleré….puis…Black Sabbath époque Paranoid s’invite le temps d’une coupe de mesures…wow !! pesant !! …et on surf à nouveau! Ma deuxième préférée!
8 – Violins Began To Play.  Un blues sexy bâti pour être joué live. Une toune de mariage? C’est l’histoire d’une rencontre entre 2 êtres et le début d’une belle relation.
9 – Man With The Harmonica.  Une instrumentale composée par Ennio Morricone. Un beau solo d’harmonica survole cette chanson. La musique est lancinante, bon solo de guitare..4 minutes 35 qui passent le temps de le dire.
10 – Lydian Bossa Nova.  Comment dire…je la trouve psychotronic celle-là. Elle détonne pas mal du reste de l’album, pas longue et weird!

 

Voila, j’ai fait le tour du Jim Zeller nouveau. Un disque qui je l’espère va trouver preneur car c’est du bonbon pour les oreilles. Tout ceux qui aiment le bon blues à saveur rock ne seront pas déçus par ce disque d’un des plus grands harmonicistes du Québec. Il a une touche de modernité (Facebook Rockstar), de blues à la Jim. On reconnait bien le son du groupe. Les gars jouent ensemble depuis un bout et ça parait, c’est serré comme on dit. J’aurais peut-être pris 2 autres tounes, me semble, mais bon.

En passant, selon ce que j’ai entendu, il y aura une version vinyle de Blues From Another Planet qui sortira en septembre prochain.
Ma note est: 9 sur 10 pour la musique, la pochette et toutes ses belles photos et informations.

 

Photos : Géophotos

BANNIERE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top