Albums

King Crimson Live à Chicago

Un groupe qui a du métier et qui a réussi à se réinventer

King Crimson
Live à Chicago
DGM KCXP 5003, 2017
8 sur 10

Que mes oreilles me disent d’écrire!

Par Richard Bolduc

La bête est passée de 7 têtes à 8 têtes!!

Cette fois, je vous entretiens du dernier enregistrement en spectacle de la plus récente incarnation de King Crimson. Le seul membre a avoir fait partie de toutes les époques de KC, le grand Robert Fripp à la guitare et aux sons d’ambiance qu’ils nomment ‘soundscape’, le légendaire Tony Levin au Stick, à la basse et au chœur, Jakko Jakszyk à la voix et à la guitare, Mel Collins au sax et à la clarinette, Bill Rieflin aux claviers et les 3 batteurs, Jeremy Stacey, Pat Mastelotto et Gavin Harisson. La bête a 8 têtes maintenant. Depuis le retour en force de King Crimson en 2014, Bill Rieflin, un des trois batteurs, a pris une année sabbatique en 2016 et a été remplacé à la batterie par Jeremy Stacey. À son retour en 2017, Rieflin a réintégré le groupe à titre de claviériste uniquement. Donc, la bête a passé de 7 têtes à 8 têtes!!

Résultats de recherche d'images pour « king Crimson Chicago live 2017 »

Depuis sa x ième réincarnation, King Crimson n’a pas produit de nouveau matériel mais a plutôt revisité ses plus vielles compositions qui ont toutes été remises au goût du jour. En spectacle, on a aucunement l’impression que ce groupe tourne avec un spectacle ‘best of’ mais plutôt un groupe qui a du métier et qui a réussi à se réinventer. On sent bien la complicité entre les musiciens. Par exemple, lorsque les trois batteurs (qui sont au devant de la scène contrairement à ce qu’on voit normalement ou le batteur est en arrière scène) s’amusent à s’échanger des solos, les autres les regardent avec le sourire l’air de dire …wow, ils sont hot!!

Ces gars sont de vrais virtuoses et la foule apprécie vraiment tout le talent déployé devant elle! Selon Tony Levin lui-même, ce double cd enregistré à Chicago le 28 juin 2017 ( 3 jours avant le spectacle a la salle Wilfrid Pelletier dans le cadre du FIJM ) est une des meilleures perfo que le groupe a donné à date. Et je suis tenté de croire le monsieur qui sait un ti peu de quoi il parle mettons…

La tournée 2017 de KC inclut toujours ¾ des chansons qu’ils jouent soir après soir mais c’est Robert Fripp qui choisit le ‘set list’ pour chaque soir, enlève ou ajoute une couple de chansons pour rendre chaque soirée exclusive.

         

Sur cet album on peut entendre une incroyable version de Heroes de David Bowie. Un hommage bien senti que le groupe performe à tous les soirs ou presque!! Notons qu’ils la jouaient en 2000 dans le temps où Adrian Belew était à la guitare. Une seule chanson de l’époque de Belew est jouée sur cet album double et lors de la tournée et c’est Indiscipline. Jakko Jakszyk la chante du mieux qu’il peut mais à mon avis, celle là, il ne devrait pas la chanter car il dénature la chanson. Il chante très bien mais cette toune a besoin de la voix de Belew pour être bonne…juste mon avis. Par contre, Easy Money, 21st Century Schizoid Man, Level 5 et les autres sont vraiment excellentes!!

  • Set 1:
  • Larks’ Tongues in Aspic, Part One
  • Neurotica
  • The Errors
  • Cirkus
  • Lizard
  • Fallen Angel
  • Larks’ Tongues in Aspic, Part Two
  • Islands
  • Set 2:
  • Pictures of a City
  • Indiscipline
  • The ConstruKction of Light
  • Easy Money
  • The Letters
  • Interlude
  • Meltdown
  • Radical Action II
  • Level Five
  • Starless

 

Un mot pour vous parler de la pochette elle même qui se prend comme un petit livre. Elle est cartonnée avec un livret broché de 26 pages. La plupart des photos ont été prises par Tony Levin qui pourrait gagner sa vie comme photographe! Musicien, poète, photographe et chic type pour l’avoir rencontré 3-4 fois après un spectacle. Ce gars a tout les talents!

En terminant, comme vous vous en douter, la qualité d’enregistrement mettra en valeur tout bon système de son digne de ce nom.

 

Infographie Daniel Marsolais
Webmestre Steven Henry

 

2 Comments

2 Comments

  1. Richard Bolduc

    décembre 8, 2017 at 1:04

    Merci Daniel Marsolais pour la belle job d’infographie !

  2. Ricardo Langlois..

    décembre 9, 2017 at 12:23

    Bravo pour ton texte et surtout ton enthousiasme pour King Crimson !!!
    Ils sont venus a Montréal… mon ami Denis a été très décu !!! Question de
    perception j’imagine

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top