Albums

Neil Young Colorado

Neil Young & Crazy Horse
Colorado

Par Joel Desmarais-Racine

Le retour du cheval fou!

C’est difficile pour moi d’être objectif quand Neil Young sort un nouvel album. Je suis probablement le plus grand fanatique de Neil Young au Québec. Je possède la quasi-totalité de ses enregistrements en concert et je connais par cœur à la guitare au moins 50 de ses chansons. J’arrive toujours à trouver le meilleur dans toutes ses œuvres au travers du temps et même les plus polarisantes. Car à bientôt 74 ans, Neil Young est sans contredit l’artiste le plus prolifique de sa génération produisant parfois même jusqu’à 3 albums par année. Sans jamais vraiment réinviter la roue au niveau de son style, folk acoustique et/ou rock électrique. Il réussit tout de même à rester pertinent en alternant les musiciens avec lesquels il joue ou bien les concepts d’albums. Que ce soit avec les fils de Willie Nelson (Promise of the Real) pour un album contre Monsanto ou bien au studio de Jack White pour enregistrer des reprises avec une technologie qui date de 1947. Le résultat est toujours intéressant et mérite une analyse honnête.

Pour son 39ème album studio, Neil Young revient à la charge cette fois avec ses vieux comparses du groupe Crazy Horse. Pour quelqu’un qui est reconnu pour ne pas être le plus fidèle vis-à-vis ses collaborateurs (toujours au service de la musique par contre), Crazy Horse est la plus longue collaboration de Neil Young en carrière. Colorado est leur premier album ensemble depuis 7 ans. Le groupe a également changé de personnel au fil du temps. Sur leur premier album Everybody Knows This Is Nowhere sorti en 1970, le groupe était constitué de Billy Talbot à la basse, Ralph Molina à la batterie et de Danny Whitten à la guitare. Whitten avait des problèmes de consommation d’héroïne et il mourra d’une overdose en 1972. Neil Young avait d’ailleurs écrit la chanson The Needle And The Damage Done pour son ami quelque temps avant sa mort. Le groupe engagea par la suite le guitariste Frank  »Poncho » Sampedro qui fut avec eux jusqu’à tout récemment. Lorsque Neil décida de reformer Crazy Horse en 2018 pour quelques concerts et éventuellement un album, Poncho n’était plus intéressé à faire de la musique et pris sa retraite. Un ancien collaborateur de Young vient donc le remplacer pour cet album, le guitariste Nils Lofgren. Célèbre guitariste du E-Street Band de Bruce Springsteen, il a commencé sa carrière avec Neil Young à l’âge de 19 ans sur l’album After The Goldrush.

Colorado est donc le résultat de cette troisième incarnation du Crazy Horse. L’album ouvre avec la pièce Think Of Me, une chanson country-folk qui étrangement rappelle plus l’autre côté de Neil Young. Celui plus acoustique qui n’est pas souvent associé aux albums avec Crazy Horse. La présence de l’harmonica m’étonne aussi quoique omniprésente dans la musique de Neil Young en général. Les harmonies de voix sont par contre très caractéristiques du groupe. La guitare électrique fait finalement son apparition dès la deuxième chanson, She Showed Me Love. La célèbre guitare de Neil Young, Old Black domine sur cette longue pièce de 13 minutes. Une bonne représentation de ce que le groupe est capable en spectacle. Le thème de l’environnement est déjà abordé, un sujet que Neil Young martèle beaucoup depuis quelques albums, mais on ne peut le blâmer.

 

On enchaîne ensuite avec une ballade électrique intitulée Olden Days. Une chanson qui parle de vieillir et des amitiés qu’on perd avec le temps. Beaucoup d’amis de Neil Young sont morts dans les dernières années. Plus récemment, Elliot Roberts son gérant depuis 1967 est décédé en juin dernier. La chanson suivante est ma préférée sur le disque. Help Me Lose My Mind est agressive, puissante et efficace. Certaines erreurs d’instruments sont même laissées pour ne rien enlever à l’énergie et la spontanéité du morceau. Ne faire que quelques prises seulement d’;une chanson, un style d’enregistrement que Neil affectionne particulièrement. Toujours dans le but de capturer l’émotion au moment où elle passe.

Un documentaire intitulé Mountaintop tiré des sessions de l’album a d’ailleurs été présenté dans des cinémas récemment. On peut voir Neil Young être sans pitié avec ses ingénieurs de sons pour s’assurer qu’ils soient prêt à enregistrer quand il le faut. Green is blue est une magnifique chanson qui démontre le talent indétrônable de Mr. Young pour la mélodie. La 2ème partie de l’album est un peu plus faible à mes yeux, pour l’instant. Mention spéciale à Milky Way avec son petit côté psychédélique et la basse de Billy Talbot aussi constante qu’un gallot de cheval. Rainbow of Colors sonne comme une protest song à la Bob Dylan, mais avec le son sale des guitares de Crazy Horse. Le tout se termine par la chanson acoustique I Do. Une belle chanson pour la nouvelle femme de Neil Young, la comédienne Darryl Hannah.

 

Je pense en gros que Colorado est excellent album. L’arrivée de Nils Lofgren au sein du groupe apporte beaucoup. La variété des instruments utilisée comme l’harmonium, le piano et même le vibraphone donne des sonorités différentes auxquelles Crazy Horse nous avait habituées. Ça donne un album plus éclaté au niveau des styles. Je trouve qu’il manque peut-être une chanson qui aurait le potentiel de devenir un classique instantané de Neil Young.

En 2012, Crazy Horse avait lancé l’album Psychedelic Pills et la chanson Walk Like a Giant est devenu pour moi aussi
iconique que Like a Hurricane. Faut dire que j’ai eu la chance de voir Neil Young & Crazy Horse faire cette chanson-là pour la première ou deuxième fois devant un public en plein Central Park dans un concert gratuit. On reste marqué comme on dit. Peut-être que si j’avais entendu des chansons de Colorado en spectacle avant de les entendre sur disque, j’aurais un attachement plus particulier. Reste que Colorado est bon album, Crazy Horse est un grand groupe et Neil Young est une légende.

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top