Albums

Top 20 de 2000 à 2019

Le top 20 des années 2000
(2000 à 2019)

 

Par Ricardo Langlois   (RL)        et            Junior Picard  (JP)       

Les années 2000, comment résumer le nouveau millénaire? Le monde musical a changé. Fini le rituel sacré d’aller acheter son cd chez le disquaire. On consomme la musique en téléchargeant ce qui nous plait. Nous sommes dans un monde accéléré. Le métal (le rock) résiste au temps. Nostalgie des boomers? Comme d’habitude, moi, Ricardo Langlois (RL) et Junior Picard (JP) embrassons l’art immortel du Rock. Voici nos choix pour 2000 à 2019.

1TOOL, Lateralus (2001). Lateralus pourrait être un ultime témoignage de fin du monde, tantôt désespéré et baigné d’une électricité oppressante (la mécanique grinçante de  Triad, les élucubrations stridentes de Faaip De Oiad ), tantôt ouvert vers des horizons desquels la lumière filtre en quantité réduite. Inutile de chercher, Lateralus ne souffre simplement d’aucun défaut. Dans cet ultime périple des sensations, les musiciens emportent leurs auditeurs dans diverses phases de transe rythmées de mélodies sublimes, embardées subtilement, embrumées de la voix d’un Maynard James Keenan perché à mille lieux du chant d’un simple mortel (le remarquable enchaînement Parabol /Parabola ). Le frontman habille des instrumentations déjà magnifiquement complexes d’interventions revisitant une incroyablement large palette d’émotions, mutant sans cassure d’un chant susurré et étouffé à un hurlement arraché d’une incomparable puissance (la conclusion explosive d’un  Lateralis  s’achevant dans un chaos lumineux). Musique des sphères : les écorchures du désir, l’étreinte grande si grande…voici la clairière propice? (RL)

2BLACK SABBATH, 13 (2013). Avec cet album, Black Sabbath établit un record en faisant rentrer dans les charts un album 43 ans après son premier album entré dans les charts qui était Paranoid (deuxième album du groupe) en 1970 (Le tout premier album du groupe intitulé Black Sabbath, lui aussi sorti en 1970 n’est pas entré dans les charts). Tout au long de cet album, on retrouve le son typique de Black Sabbath présent sur les premiers albums tels que Master of Reality, ou encore l’album éponyme. Nous remercions CHOM pour God is dead… 3 chansons en bonus pour l’édition deluxe … Ozzy Osbourne est éternel comme sa musique…(RL)

3MARILYN MANSON, The golden age of grotesque (2003). Pour ce nouvel album, qui est selon moi, une oeuvre d’art. Humour noir, sarcasme, ironie, le tout dans un environnement simple mais très agressif, tout est fait dans le but de nous divertir. On parle d’un son plus industriel (White Zombie, Nine Inch Nails) L’album s’inspire à la fois du Berlin des années 30, que du Marquis de Sade et de l’expressionnisme. Marilyn Manson se moque de lui-même… À Montréal, nous sommes en pleine période gothique, je lis les romans de Anne Rice… Un vent des dieux souffle sur le nouveau millénaire…Marilyn Manson, un nouveau prophète est né. (RL)

4 –  SLIPKNOT, Iowa (2001). Intense et brutal. Ils sont 9 et sont masqués. Beaucoup d’artifices : les effets électroniques par Craig Jones (aka 133 #5) les scratched du Dj Sid Wilson (#0) et les percussions du duo Chris Fehn (#3) et Shawn Crahan (aka clown #6). Cet album est un bijou (plus technique plus abouti). Un groupe qui dérange avec la présence charismatique de Corey Taylor. Iowa est un ovni (underground). Je lisais Christian Bobin (à cette époque), il dira : marcher sur la lumière. Cela doit s’apprendre… (RL)

5METALLICA, Death Magnetic (2008). En tant que fan absolu de Metallica, la moitié de l’album peut figurer dans les meilleures compositions du groupe. Les titres sont évocateurs : The Judas Kiss, Suicide & Redemption, My Apocalypse. Après un long chemin de croix, Metallica a pris place au Royaume. 20 ans après And Justice for All… Encore une fois, des lambeaux de lumière qu’il faut écouter? (RL)

6IRON MAIDEN, Brave New World (2000). Produit par Maiden et Kevin Caveman Shirley. Cet album marquait le retour de l’enfant prodige Bruce Dickinson et de l’excellent guitariste Adrian Smith et cette nouvelle version à six membres nous offraient un album qui était très attendus des fans dont moi et croyez-moi, Brave n’a vraiment pas déçu, bien au contraire car cet album est le meilleur de la première décennie du 21ème siècle avec des pièces comme ; The Wicker Man, Ghost of the Navigator, la pièce titre ou Blood Brothers! note 10/10 (JP)

7KORN, Untoucvhables (2002). Produit par Michael Beinhorn. Korn modifia quelque peu son son si distinctif avec cette galette et personnellement c’est mon préféré du groupe car le son de la batterie de l’ex batteur David Silveria était superbe et celui de la bass de R Arvizu également. Jonathan Davis revenu à la forme après des problèmes de santé reprendra son micro pour nous pondre cet excellent album avec des pièces comme ; Here to Stay, Thoughtless ou Alone I Break. Note  7.5/10 (JP)

8 – RAMNSTEIN, Mutter (2001). Produit par Jacob Hellner. Mutter est le troisième album de Rammstein et il figure parmi mon meilleur du groupe car il regorge de classiques avec des pièces devenues incontournables lors des spectacles de nos Allemands préférés avec des pièces comme ; Mein Herz Brennt, Links 2-3- 4, Sonne, Ich Will, Feuer Frei et Mutter. Note  9/10 (JP)

9HEAVEN AND HELL, The Devil You Know (2009). Produit par Mike Exeter. Je ne pouvais pas ignorer mon idole Ronnie James Dio pour son album ultime avant son décès résultant d’un cancer de l’estomac le 16 mai 2010. Considéré comme un album de Sabbath par plusieurs, The Devil You Know réunit le meilleur de Black Sabbath du début des années 80 et 92 et nous offre leur unique album sous le nom H&H qui deviendra un adieu très réussi avec des pièces comme ; Atom and Evil, Bible Black, Follow the Tears ou Eating the Cannibals. Note  9.5/10 (JP)

10VOIVOD, Voivod (2003). Produit par Voivod et Brian Joseph Dobbs. Cet album marque un tournant dans la carrière du groupe originaire de Jonquière car c’est le retour de Denis Snake Bélanger, le petit «nouveau» Jason Newsted ex Metallica et Flotsam and Jetsam qui prendra le nom de Jasonic et malheureusement ce sera le dernier album à paraître du vivant de Denis Piggy D’amour R.I.P. Ce n’est peut-être pas le meilleur de l’histoire de Voivod, mais personnellement, je le trouve honnête et efficace avec des pièces comme ; Gasmask Revival, Rebel Robot, The Multiverse, Invisible Planet et We Carry On. Note  8/10 (JP)

11 – GHOST, Prequelle (2018). Un album ésotérique. On parle de la colère de Dieu qui s’abat sur les hommes, principalement au travers de la Great Plague : la peste. Sur Faith, le narrateur joue le rôle de Dieu en personne. À l’écoute (en métaphore), n’est-ce pas Dieu qui voit en l’humanité en train de s’effondrer? Ghost, groupe métal, anti-catholique, pro-évolution avec riffs puissants. Écoutez aussi Life Eternal (chef-d’œuvre absolu). Musicalement, hard rock des années 70, rock prog et black metal. (RL)

12 –  OPETH, Pale Communion (2014). Du mellotron dès le début. Non, il n’est plus question de death metal. Le combo suédois expérimente. Opeth s’intéresse au pro gold school. On passe de l’acoustique suave à quelque chose qui ressemble à du Deep Purple. Opeth, une réponse à la vie ou à un trésor caché (c’est selon). (RL)

13JUDAS PRIEST, Firepower (2018). Rob Halford mentionne l’importance du message : faire face aux difficultés, avoir confiance en soi, ne pas se laisser faire par ceux qui vous agressent… Il a voulu revenir à l’époque sacré de Screaming for Vengeance (1982) ou Defenders of the Faith (1984). (RL)

 

14LINKIN PARK, Hybrid Theory (2000). Le Nu Metal explose avec Korn, Deftones et Limp Bizkit. Un album d’exploration : rap, hip hop, électro, guitares métal. Il fallait briser le moule. Eminem est sur toutes les lèvres. Le métal cherche un nouveau style musical hybride. Chester Bennington s’enlèvera la vie le 20 juillet 2017. (RL)

15. VOIVOD, The Wake (2018). 14 albums. 37 ans de carrière. La maturité, le sens de l’observation, les no man’s lands, les étoiles…Oui, mais encore? L’idée de bricoler des éventails. Un coup. Une bénédiction. Ils sont vivants. Moins agressif, plus posé. Nothingface 2 peut-être? Surtout l’ambition de guerriers québécois qui posent le pied au Royaume du métal. Qui peut faire ça? (RL)

16-ELUVEITIE,  Helvetios  (2012). Produit par Tommy Vetterli . Eluveitie est un groupe phare du Folk Metal originaire de Suisse mené par une main de maître, par Chrigel Glanzmann. Voix guturale et par la chanteuse de cette époque et joueuse de viel à roue « Hurdygurdy», la charismatique Anna Murphy. Eluveitie est l’un de mes groupes préférés du Metal du 21ème siècle car la musique du groupe est très agressive par moment, mais on y retrouve la douceur de la belle Anna sur quelques pièces et c’est pourquoi j’ai choisi Helvetios car ce fût la première fois que je les voyais en spectacle à L’Impérial de Québec le 29 février 2012 et Helvetios renferme le meilleur du groupe avec des pièces incroyables comme ; Helvetios, Luxtos, Meet the Enemy, A Rose For Epona « Anna à la voix », Havock et Alesia. Fait à noter que le groupe chante en anglais, en gallois et en français sur une pièce de l’album suivant! Note (JP) 10/10

17- DREAM THEATER, Systematic Chaos (2007). Produit par John Petrucci et Mike Portnoy. Neuvième album du groupe et non le moindre car c’est l’un de mes préférés de DT car il figure parmi les plus intéressant du groupe! Pièces incontournables comme Forsaken, Constant Motion, The Dark Eternal Night, etc … Note (JP) 8/10

18- SLIPKNOT, All Hope Is Gone (2008). Produit par Dave Fortman et Slipknot. Quatrième album du groupe et malheureusement le dernier avec le regretté bassiste #2 Paul Gray, co-fondateur du groupe le 24 mai 2010 et du batteur Joey Jordisson! Slipknot est la pierre angulaire du Nu-Metal et est en soit une coalition de musiciens qui ne font pas dans la dentelle et sont d’une incroyable efficacité en spectacle! Pourquoi All Hope is Gone? Parce qu’il marque la fin d’une époque qui selon moi, était la meilleure! Les pièces à retenir sur la copie digipack sont ; Sulfur, Psychosocial, Dead Memories, Snuff et sur la version digipack de l’album, Til we die! Note (JP) 10/10

 

19-MEGADETH, The System Has Failed (2004). Produit par Dave Mustaine et Jeff Balding. Cet album marque le retour du groupe après une séparation de deux ans et Dave et Co revenaient au son Thrash Metal qui en avait fait sa marque! Plusieurs titres valent la peine d’être entendus comme ; Blackmail the Universe , The Scorpion, Back in a Day. Note (JP) 8/1O

20- SYSTEM OF A DOWN, Toxicity (2001). Produit par Rick Rubin, Serj Tankian et Daron Malakian. Personnellement, ça m’a pris beaucoup de temps à apprivoiser la voix de Serj Tankian, mais au niveau musical, cet album est comment dire, un ouragan avec des pièces qui déménagent comme Chop Suey ou Needles pour ne nommer que celles-ci, production soignée et c’est un incontournable des deux dernières décennies! Note (JP) 8.5/10

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
2 Comments

2 Comments

  1. larry todd

    26 mars 2020 at 10:14

    Excellente retrospective, bravo a notre duo et toutes l équipe..

  2. Ricardolanglois

    26 mars 2020 at 11:53

    Tout le plaisir est pour nous… Ce top 20 n’a pas été facile pour certains choix.
    Merci a Junior pour sa compréhension!!!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top