Chefs-d'oeuvre

Selling England by the Pound – Genesis 1973

Les albums chefs-d’oeuvre

Par René Maranda

Selling England by the Pound du groupe Genesis  (Date de sortie octobre 1973)

Selling England by the Pound est le cinquième album studio du groupe.
C’est sur cet album que Tony Banks introduit un synthétiseur, un ARP Pro-Soloist, en particulier sur la pièce The Cinema Show.
L’album aborde les thèmes de l’Angleterre médiévale mais aussi de l’Angleterre actuelle. Des chansons parlant de la mythologie ancestrale de l’Angleterre (Dancing With the Moonlit Knight) coexistent avec d’autres évoquant le présent (I Know What I Like (In Your Wardrobe)) et la pièce centrale de la seconde face, l’épique The Cinema Show met en scène la réincarnation de deux personnages grecs tout droit sortis de «Fire Sermon», scène extraite de la pièce de T. S. Eliot, The Waste Land.
Steve Hackett a déclaré qu’il s’agissait de son album Genesis préféré.
Un single de l’album, I Know What I Like (In Your Wardrobe), sort en février 1974 et devient le premier top 30 du groupe au Royaume-Uni.
Plusieurs des pistes de l’album sont devenues les favories des fans et ont fait régulièrement partie de la setlist live du groupe dans les années 1980.

Voici des commentaires de nos membres.

Ah oui, un chef d’œuvre et un des meilleurs albums progressifs de l’histoire pour la qualité des pièces, l’influence classique, les solos de Banks et Hackett et la précision de Rutherford et Collins. Et Gabriel était au summum de son art.

Les grands puristes amants de Genesis vous diront qu’il est trop commercial, mais en ce qui me concerne, c’est celui qui me les a fait connaître, alors pour moi c’est un 1.

Bien d’accord pour un chef-d’oeuvre, un des albums que j’écoute encore régulièrement…de belles envolées musicales…

À mes yeux la période Peter Gabriel n’est constituée que de chefs-d’oeuvre. Selling et Trespas sont mes préférés.

Top #1 évidemment pour moi, tous les titres sont de très bon son de progressif, le titre The Battle of Epping Forest est mon top sur l’album,

  La magie de l’époque Peter Gabriel .

  #1 pour la raison la plus simple, bon jusqu’à la dernière note!

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
1 Comment

1 Comment

  1. Geo Giguere

    31 janvier 2020 at 9:18

    Un choix qui s’impose! La famille rock section prog connait ca!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top