Dossiers

Grands claviéristes # 1 Keith Emerson – Jon Lord – Rick Wakeman

Les Meilleurs Claviéristes choisis par les lecteurs du journal Pop Rock 2.0

Par René Maranda

Un claviériste est un musicien qui joue des instruments à clavier. Jusqu’au début des années 1960, les musiciens jouant du clavier étaient généralement classés comme pianistes ou organistes. Depuis le milieu des années 1960, une pléthore de nouveaux instruments de musique avec claviers est devenue un usage courant, exigeant un terme plus général pour une personne qui les joue.

Voici les claviéristes choisis par nos membres.

Keith Emerson

Keith Emerson était un claviériste britannique, né le  à Todmorden (Royaume-Uni) et décédé le  à Santa Monica (Californie). Ce claviériste connaît ses premiers succès à la fin des années 1960 au sein du groupe The Nice avant de former Emerson, Lake and Palmer, un super groupe emblématique du rock progressif des années 1970. Sa virtuosité et son jeu de scène très théâtral font de lui l’un des claviéristes les plus réputés du genre.

Biographie

Fils unique de Dorothy Frances et Noël Churchill Emerson, Keith voit le jour à Todmorden, West Yorkshire, où sa famille a été évacuée en raison des bombardements allemands sur la côte sud de la Grande-Bretagne. Durant son enfance à Worthing, dans le Sussex, il apprend le piano et la musique classique. Il découvre l’orgue Hammond avec une chanson de Jack McDuff, Rock Candy, et acquiert son premier L-100 à l’âge de quinze ou seize ans. 

EN CONCERT

Selon le site OnlineInstagram, le synthétiseur Moog Modular de Keith Emerson, aurait un poids de 550 livres, soit 249 kilogrammes, et une hauteur de plus de 10 pieds, soit plus de 3 mètres, et il faut quatre roadies pour le transporter.

Jon Lord

John Douglas Lord (, Leicester – , Londres) est un compositeur, pianiste et organiste  britannique. Membre fondateur du groupe hard rock Deep Purple, il a également collaboré avec avec Whitesnake et produit de nombreuses compositions classiques.

Biographie

Jon Lord naît à Leicester et commence dès l’âge de cinq ans à étudier le piano classique qui l’amène au conservatoire de Londres, où il remporte un premier prix. Il commence sa carrière musicale en 1960 à Londres dans des combos jazz – il est alors très influencé par Jimmy Smith. Son premier groupe d’importance, conduit par le chanteur Art Wood, s’appelle The Artwoods. Formé de Arthur Art Wood au chant, Derek Griffiths à la guitare, Jon Lord à l’orgue, Malcolm Pool à la basse, Keith Keef Hartley à la batterie. Le groupe enregistre un album intitulé Art Gallery en 1966, puis Lord rejoint The Flower Pot Men, groupe dans lequel il joue avec le bassiste Nick Simper. Tous deux entrent l’année suivante dans la composition d’un nouveau groupe avec le guitariste Ritchie Blackmore, le batteur Ian Paice et le chanteur Rod Evans : Deep Purple.

Vie personnelle 

Le premier mariage de Lord, de 1969 à 1981, était avec Judith Feldman, avec qui il eut une fille, Sara. La deuxième épouse de Lord, Vickie Gibbs, était une ancienne petite-amie de son compagnon du groupe Purple Glenn Hughes et la soeur jumelle de l’épouse de Ian Paice, Jacky Paice (fondateur de la charité Sunflower Jam). Le père des soeurs était Frank Gibbs, propriétaire du Oakley House Country Club à Brewood , dans le South Staffordshire . Jon et Vickie ont également une fille, Amy.

Rick Wakeman

Richard Christopher Wakeman dit Rick (né le  à Perivale) est un claviériste et compositeur britannique.

Rick Wakeman s’est fait connaître au sein des groupes rock progressif Strawbs et Yes avec son jeu de scène flamboyant (sa fameuse cape) et poursuit depuis le début des années 1970 une carrière solo prolifique comptant plus d’une centaine d’albums. Il est aussi présentateur radio et télé, acteur et auteur. Son émission de radio The Grumpy Old Men est toujours active en Grande-Bretagne. Il a aussi animé à la télévision l’émission Face To Face With Rick Wakeman durant laquelle il a interviewé des musiciens reconnus tels que Jon Lord, Dave Cousins chanteur pour les Strawbs, Ian Anderson, Snowy Whiteou encore Tony Iommi et Scott Gorham. Il a aussi joué au cinéma, d’abord dans deux films de Ken Russell, Lisztomania en 1975 et Les jours et les nuits de China Blue (Crimes of Passion en anglais) en 1984 ainsi qu’un thriller policier Alone en 2002. Il joua aussi dans un épisode d’une série télé, Hale and Pace en 1988, il y tenait le rôle d’un pianiste.

Il est l’unique enfant de Cyril Frank Wakeman et Mildred Helen Wakeman. Son père était pianiste dans un ensemble de danse alors qu’il était dans l’armée, puis il a travaillé dans une usine de matériaux de construction, tandis que que sa mère était secrétaire pour une entreprise de déménagement. Il a six enfants : quatre fils, Oscar, Benjamin, Oliver et Adam dont les deux derniers sont aussi claviéristes et deux filles, Amanda et Jemma.

Style musical

Le style de Rick Wakeman se caractérise par un goût prononcé pour les mesures complexes : l’universitaire Christophe Pirenne relève que dans l’ensemble du répertoire du rock progressif, la palme de la sophistication revient sans doute à Rick Wakeman qui écrit une partie de l’introduction d’Awaken en 27/32

BANNIERE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top