Dossiers

Grands disparus # 1 – Jon Lord – Carl Wilson – Tom Petty

Un recueil d’informations par René Maranda

 

LES GRANDS DISPARUS  #1

 

Jon Lord 1941 – 2012

NOM D’ORIGINE : Jonathan Douglas Lord.
NAISSANCE : 9 juin 1941.  À Leicester, Angleterre.
MORT : 16 juillet 2012 (à l’âge de 71 ans). À Londres, Angleterre
ENTERREMENT : Cimetière Sainte Marie la Vierge
Hambleden , Wycombe District , Buckinghamshire , Angleterre

Musicien, compositeur. Lord étudie le piano classique à partir de cinq ans et se passionne pour des pianistes comme Jerry Lee Lewis ou des organistes de jazz comme Jimmy Smith. Après s’être installé à Londres en 1959 pour y poursuivre des études artistiques, il joue dans divers groupes de jazz, de blues et de pop au cours des années 1960,  enregistrant enregistrant de temps en temps.

Il a contribué aux claviers du hit You Really Got Me de Kinks en 1964. En 1968, Deep Purple a été formé et au début des années 70, le groupe a publié une série d’albums à succès, notamment Deep Purple in Rock, Machine Head et Made in Japan. Les albums comprenaient les tubes Smoke on the Water, Highway Star et Child in Time, tous co-écrits par Lord.

Il resta dans le groupe malgré de nombreux changements de personnel jusqu’à sa dissolution en 1976. Il forma ensuite Paice, Ashton et Lord, un groupe de courte durée, et rejoint une des premières versions du groupe Whitesnake. Deep Purple se réunit en 1984, où Lord resta jusqu’en 2002.

L’année suivante, avec le Hoochie Coochie Men, il enregistra un album de standards à Sydney, en Australie, intitulé Live in the Basement.

Lord a reçu un diagnostic de cancer du pancréas en 2011, est décédé des suites d’une embolie pulmonaire.

Carl Wilson 1946- 1998

NAISSANCE 21 décembre 1946
Hawthorne, Comté de Los Angeles, Californie, Etats-Unis
MORT 6 février 1998 (à l’âge de 51 ans)
Los Angeles, Los Angeles County, Californie, Etats-Unis
ENTERREMENT  : Westwood Memorial Park
Los Angeles , Comté de Los Angeles , Californie , Etats – Unis

Musicien de rock, chanteur et producteur. On se souvient mieux de lui en tant que membre fondateur, guitariste et chanteur occasionnel du groupe de rock de Californie, The Beach Boys. Il était le plus jeune frère des autres Beach Boys, Dennis et Brian Wilson, et le cousin de Mike Love. Né Carl Dean Wilson, jeune garçon, il a pratiqué le chant d’harmonie sous la direction de son frère aîné, Brian, qui a souvent chanté dans la salle de musique familiale avec sa mère et ses frères. Il a appris à jouer de la guitare et est devenu une partie du groupe de garage qui allait bientôt devenir le groupe The Beach Boys, en 1961. Il a nettement évolué en tant que musicien et chanteur grâce aux premiers enregistrements du groupe et au début, au son évocateur de surf lick évolue vers la sophistication rock de Fun, Fun, Fun, enregistrement en 1964 à l’âge de 17 ans.

Parmi les chants qu’il a dirigés pendant les trois premières années du groupe, citons Summertime Blues (duo avec David Marks), Louie, Louie (séparation de Mike Love), Pom Pom Play Girl, All Dressed Up for School, et Girl Don’t Tell Me. Après sa dynamique performance vocale principale sur God Only Knowsen 1966, il était de plus en plus le chanteur principal du groupe, un rôle précédemment dominé par Mike Love et Brian Wilson. Il a chanté de nombreux titres sur les albums Smiley Smile et Wild Honey, ainsi que sur les tubes Good Vibrations, Darlin et Wild Honey.

Son interprétation de I Can Hear Music en 1969 est la première chanson de Beach Boys produite uniquement par lui. Après la retraite de Brian Wilson en 1965, il est devenu le leader du groupe sur scène et en 1969, produisant l’essentiel des albums, notamment 20/20, Sunflower, Surf’s Up, Carl and the Passions, So Tough et Holland. Son rôle de dirigeant dans le groupe a quelque peu diminué à la fin des années 1970, en raison de la brève réapparition de Brian en tant que producteur du groupe et en raison de ses propres problèmes de toxicomanie. Il resta néanmoins une voix importante et reconnaissable dans le groupe, jouant le rôle de producteur de mixage sur l’album Love You produit par Brian. En tant que producteur et chanteur, son travail ne se limitait pas aux Beach Boys.

Au cours des années 1970, il a également produit des disques pour d’autres artistes, notamment Ricci Martin (fils de Dean Martin) et le groupe sud-africain The Flame. Les Beach Boys étaient en désarroi et il prit un congé en 1981, frustré par la lenteur du groupe à enregistrer de nouveaux morceaux et sa réticence à répéter. Il enregistra et sortit un album solo bien reçu, Carl Wilson, qui fut brièvement classé, et son deuxième single, Heaven, se hissa parmi les 20 premiers du palmarès du groupe Adult Contemporary.

Tom Petty 1950 – 2017

NOM D’ORIGINE Thomas Earl
NAISSANCE 20 octobre 1950
Gainesville, Alachua County, Floride, Etats-Unis
MORT 2 octobre 2017 (à l’âge de 66 ans)
Santa Monica, Comté de Los Angeles, Californie, Etats-Unis
ENTERREMENT : Incinéré, cendres données à la famille ou à un ami.

Musicien de rock. Il était le chanteur, guitariste et compositeur en chef du groupe de rock très populaire Tom Petty and the Heartbreakers, ainsi que membre du groupe de rock all-star The Travelling Wilburys.

Son groupe et lui ont débuté leur premier disque éponyme en 1976 et, au cours des quatre prochaines décennies, ils se sont retrouvés avec plusieurs chansons à succès, dont American Girl, Free Fallin, Breakdown, Listen to your heart et plus.

Tom Petty a publié 13 albums avec les Heartbreakers, dont Damn The Torpedos (1979), Hard Promises (1981), Long After Dark (1982), Into the Great Wide Open (1991), Echo (1999) et Hypnotic Eye (2014), ainsi que trois albums solo – Full Moon Fever (1989), Wildflowers  (1994) et Highway Companion (2006).

Dans les années 1980, il faisait partie du super-groupe Travelling Wilburys avec les icônes de la musique rock Bob Dylan, George Harrison, Roy Orbison et Jeff Lynne. Il a remporté trois Grammy Awards sur 18 nominations et a été intronisé au Temple de la renommée du rock and roll en 2002.

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

2 Comments

2 Comments

  1. Geo Giguere

    27 décembre 2018 at 4:12

    formidable travail de recherche, merci René Maranda

  2. Ricardo Langlois..

    28 décembre 2018 at 11:22

    Grand travail d’érudition…

    en passant la liste est longue

    Heureuse année d’amour et de rock !!!

    Fier de notre Famille Rock

    Merci de laisser nos textes tel quel sans censure…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top