Dossiers

Kiss, dernière tournée?

Par Patrick De Montigny

La tournée d’adieu de KISS, prise 2 : une occasion de réviser certains faits.

Comme deuxième éditorial, j’avais prévu de parler sur le grand retour de Vinnie Vincent plus tôt cette année.
J’en avais même commencé l’écriture, mais avec la nouvelle récente de la tournée d’adieu de KISS, j’ai changé mes plans. Mais, soyez sans crainte, il me fera plaisir de vous reparler du seul et unique Vinnie ultérieurement car j’en ai long à dire.

Donc, KISS (ce qu’il en reste, j’insiste là-dessus) annonce à l’émission America’s Got Talent qu’il  entreprendra une tournée d’adieu. Prise 2. Ceux qui ont la mémoire courte ne se souviendront sûrement pas qu’en février 2000, Gene Simmons, Paul Stanley, Peter Criss et Ace Frehley avaient informé leurs fans qu’ls mettaient sur pied le Farewell Tour. Moi-même, j’étais convaincu qu’il s’agirait de notre dernière chance de voir le VRAI KISS. Lorsque j’ai vu le groupe à Québec en septembre 2000, j’avais la larme à l’œil (discrètement, je dois ajouter) juste à penser qu’il s’agissait d’un adieu pour moi. En fait, en y repensant, c’était bien le cas. Y-étiez-vous ?

Peu après le dernier spectacle de la tournée nord-américaine, soit le 7 octobre, les billets sont mis en vente pour les portions japonaise et australienne de cette ultime série de concerts. Mais voilà que le 31 janvier 2001, l’impensable se produit : Kissonline.com annonce qu’Eric Singer remplacera Peter Criss pour compléter ladite tournée d’adieu, sans aucune autre explication. Mais dans les coulisses, il se brassait beaucoup de choses et Peter Criss semblait mécontent de certaines conditions et que si celles-ci n’étaient pas rectifiées, il ne signerait pas son nouveau contrat. Gene Simmons et Paul Stanley n’ont pas cédé aux exigences du Catman et la place de celui-ci devint vacante.
Qui d’autre qu’Eric Singer pour reprendre du collier? Lui qui avait été remercié de ses services en janvier 1996 alors que la formation originale se retrouvait? Mais voilà, la grande question se posait ; qu’est-ce que notre ami Eric Singer porterait comme costume et maquillage? Toutes les rumeurs les plus folles s’étaient répandues sur internet. On sait que finalement, Singer n’a pas eu le choix de porter le maquillage de Peter Criss, au grand dam de bien des fans dont moi-même.

L’arrivée, ou plutôt le retour d’Eric Singer a par contre donné un nouveau souffle au groupe. À tel point que par la suite, des projets d’une tournée européenne ont même été envisagés. Mais Ace Frehley, qui semble avoir été sincère dans son adieu, ne veut plus se commettre pour aucun plan concernant KISS. Mais voilà que 2 mégaprojets se pointent à l’horizon: un spectacle symphonique en Australie et une tournée américaine avec Aerosmith pour l’année 2003. Un seul problème; les 2 événements doivent inclure 3 membres originaux minimum! 

Comme Ace Frehley a tiré sa révérence au sein de KISS, Gene Simmons et Paul Stanley n’ont eu d’autre choix que de solliciter Peter Criss, qui semble avoir accepté à reculons. Tommy Thayer chaussera les bottes (littéralement) de Frehley. Les deux événements passés, Criss sera remercié une troisième fois. Eric Singer se retrouve de nouveau aux côtés de Simmons et Stanley ainsi que Thayer. Une nouvelle version de KISS est née mais…n’avaient-ils pas dit adieu en 2000?

Ce qui nous amène à aujourd’hui. Certes, KISS, du moins, le Simmons & Stanley Project a continué d’exister après 2000, a produit 2 albums studio, soit Sonic Boom et Monster et plusieurs tournées.


Mais il semblerait que cette fois, ce soit la bonne. Autrement dit, KISS dirait vraiment adieu cette fois. Devons-nous
le croire? En 2000, les 2 leaders affirmaient que le Farewell tour était en réalité un adieu à la formation originale. Donc, l’adieu n’en était pas un en fait. Remarquez, je n’ai rien contre cela. KISS n’est pas le premier artiste à avoir supposément dit adieu pour ensuite se raviser et continuer.

Je pense à The Who, Ozzy, Judas Priest, Scorpions, etc. Donc, rien de mal à ce que Gene et Paul se ravisent et décident de poursuivre l’aventure. Bien que la question du maquillage me chicote jusqu’à ce jour, reste que je peux comprendre leur envie de continuer. Mais cette fois, quelle est la raison de cet adieu? Les problèmes de voix de Paul Stanley? L’âge qui commence à se faire sentir? Gene et Paul qui ne s’entendent plus vraiment? La magie ne semble plus opérer entre eux, selon moi.

(En mars 2017, on disait : depuis que Frehley a enregistré un titre avec Paul Stanley sur son dernier album solo … la rumeur d’un retour de Frehley au sein de Kiss est de plus en plus insistante.)

Est-ce VRAIMENT The End of the Road pour KISS? Seul le temps nous le dira.

Une chose est sûre : pour moi, la fin du vrai KISS, c’était le 7 octobre 2000.

INFOGRAPHE: THOMAS O’SULLIVAN
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

  1. Geo Giguere

    21 octobre 2018 at 4:33

    excellent editorial en provenance d’un fin connaisseur. bravos et merci Patrick De Montigny!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top