Dossiers

Metallica: Nouveautés et souvenirs!

Une solide analyse de leur phénoménale évolution!

Par Ricardo Langlois

 

                                                               

Metallica c’est une légende vivante. C’est aussi puissant que Black Sabbath mais différent. J’ai eu le bonheur de les rencontrer en personne avant leur premier concert au Spectrum en 1985. J’étais là avec eux, surtout avec Kirk Hammet qui me souriait souvent. Mais avant ça… un événement : on se comportait comme des ados en manque de métal. Kill Em All en version vinyle débarque chez moi à Lachine. J’ai vécu à Lachine (très jolie ville, courses de vélo le mardi, le bord de l’eau, les 5 à 7…)

À Lachine, c’est aussi Vensor qui a débarqué chez moi. J’ai été le premier à  parler d’eux. Metallica dans le Pop Rock.

J’ai été le premier journaliste francophone en Amérique du Nord à encenser le futur du métal: Metallica!!!

Metallica est né en 1981 à Los Angeles. J’ai pensé à des duels imaginaires: Black Sabbath vs Led Zeppelin, Les Beatles vs les Stones… mais Metallica avec leur artillerie lourde, leur adolescence dans leur corps d’adultes. J’ai beaucoup aimé couvrir des shows d’Ozzy, de Judas Priest et d’Iron Maiden. Mais, Metallica, c’est la rose qui défie tous les déluges! Metallica vs  … ?

RENCONTRE AVEC LARS ULRICH

J’ai déjà dit dans un de mes poèmes C’est Hendrix qui joue à fendre l’âme, l’incroyable musique sans frontière, goûter l’instant le secret brûlant… Kill Em All, je l’ai écouté 100 fois. Ride the Lightning (août 1984) 1000 fois. Je crois que nous avons créé un son METALLICA,  fait de vitesse et de puissance, qui restera notre propriété parce que les kids ont reconnu qu’effectivement nous avons été les premiers dans ce style. Je crois que l’erreur de Venom  est de ne pas sortir du speed et cela tourne à la monotonie. Entre Kill Em All et Ride the Lightning, nous avons, je crois, évolué dans le bon sens me raconte Lars Ulrich (Pop Rock 4 mai  1985)

1991 : METALLICA DEVIENT NUMÉRO 1 MONDIAL

En 1991, Le Black Album (13 août) sera l’album culte de Metallica. Avec Enter Sandman, Sad but True, The Unforgiven, Nothing Else Matters. Succès commercial planétaire au bout de seulement quelques semaines. Précurseur dans le métal et dans la mode? ‘N’est-ce pas eux qui ont porté les skinny jeans (jeans avec matériel spandex) en premier?  20 ans avant les jeunes d’aujourd’hui. Le temps passe pour les babyboomers. On reste accrochés au rock, au vrai rock. La musique que l’on aime écouter en fumant du pot. Je n’ai que de bons souvenirs. Je ne veux rien nier de leur discographie, parce que des musiciens aussi expérimentés ont le droit d’aller vers le métal mélodique ou  même revenir à de vieux riffs. On ne peut pas réinventer le bouton à 4 trous à l’infini. En 2016, Hardwired To Self Destruct arrive dans les bacs. Les gars ont dépassé les 50 ans. Hey, on peux-tu avoir du fun? On peux tu rêver encore ?

METALLICA: UN DOUBLE-ALBUM REMASTERISÉ

Hardwired… To Self Destruct… un album double avec des compositions rentre-dedans. Beaucoup de sueurs et de riffs… Metallica a la recette… Un bémol : un double album à l’ancienne avec 75 minutes sur 2 cd’s avec une pochette épeurante (la pire pochette en passant) ah! un autre bémol: Rob Trujello, le bassiste, l’indispensable bassiste… c’est inaudible… On a oublié le son parfait du Black Album… James Hetfield a encore sa voix et sa barbichette grise lui va bien. Mention spéciale pour Moth Into Flame et Halo on Fire, une vrai belle chanson comme on aimerait en entendre plus chez Metallica (une vraie fausse ballade avec un côté métal progressif). Cet album est un vrai plaisir coupable pour les riffs pour le son Metallica. Ce son inoubliable qui traverse les décennies de 1983 à 2018.

Faites le calcul!!! Le but de mon article, Yannik insiste pour vous parler de la réédition The 5.98$ EP Garage Days sorti en août 1987. Le premier enregistrement avec Jason Newsted jouant de la basse. Un album de reprises. Les boys ont du plaisir à jouer du Diamond Head (6:38) Holocaust (6;43) Killing Joke (4:55) Budgie (3:10) les Misfits (3:30) dans les dernières secondes, un riff d’Iron Maiden. Les photos sont superbes. (10 sur 10) C’est toujours beau la jeunesse. Un beau cadeau à vous faire. Encore, une fois, une petite larme qui coule.

NOTES DE L’AUTEUR

UN  – Selon le magazine Rolling Stones, dans le top 100, on retrouve Master of Puppets  (#2), Ride the Lightning (# 11), And Justice (# 21) ,Black Album (# 25), Kill Em All (# 35)..

DEUX – Sur You Tube, des vidéos à voir: Metallica MTV news DVD 1986, Metallica, Creeping Death Live Moscou 1991, Metallica – Master Of Puppets Intro Seattle 1989.

TROIS – Les Four Horsemen est leur surnom lié à une de leurs premières chansons.

 

 

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUERE

5 Comments

5 Comments

  1. Angélique Gatien

    11 juin 2018 at 11:54

    Métallica en 1985… tu es vraiment en avance de tout le monde. Bel article

  2. Géo

    12 juin 2018 at 10:41

    une etude remarquable sur un groupe phenomene, merci Ricardo!

  3. Ricardo Langlois..

    14 juin 2018 at 12:51

    Merci spécialement a Roger Picard (grand fan de Kiss) nous étions ensemble pour
    un leur show… Je suis déménagé a Lachine puis a Chateauguay…

    On s’est perdu de vue…(j ‘imagine)on se voit quand

    MERCIS POUR VOS SUPER COMMENTAIRES SUR METALLICA!!!

    Merci a Luc Falardeau, tu es vraiment un super bon gars et je te lance une invitation (de mëme qu a R Picard)

    Kissed (Hommage a Kiss) au club 10-30 a Brossard le 21 juin…
    j’ai besoin d’un lift

    je ne suis pas sur Facebook en passant merci Géo mon best chum!!!

  4. Sonicboom

    4 juillet 2018 at 3:22

    « J’ai été le premier journaliste francophone en Amérique du Nord à encenser le futur du métal: Metallica!!! »

    Bravo Ricardo, tu es un visionnaire.
    Je dois dire que j’avais vu Metallica en France en 1984 lors d’un festival (peut-être leur 1er concert français ?) et qu’à l’époque leur set m’avait plutôt ennuyé… De l’avis même des musiciens, ils avaient tout raté.

  5. Ricardo Langlois..

    5 juillet 2018 at 10:27

    Merci pour les commentaires !!!
    Les gars de Metallica étaient très jeunes…La pression était forte mais
    ce sont des DIEUX du Métal

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top