Dossiers

Révélations sur l’harmonie des Beatles

À voir absolument: un vidéo où Lennon parle de Because

Texte de Luc Falardeau

Je me suis réveillé avec cette chanson dans la tête pour aucune raison. Because est une chanson des Beatles, parue sur l’album Abbey Road, en 1969. Elle précède le medley de huit morceaux de la face B du 33 tours original. Le morceau a été composé par John Lennon.

Because serait inspiré de la Sonate au clair de lune de Beethoven. C’est bien l’œuvre du compositeur allemand qui a inspiré John Lennon. « Yoko jouait cette sonate au piano. Je lui ai demandé si elle pouvait jouer les accords à l’envers. Et j’ai écrit Because autour de ça »

Les chanteurs se regroupent assis autour du micro. Compte tenu du manque de pistes libres, il est décidé d’enregistrer les trois voix ensemble et de répéter trois fois l’opération. La chanson se présente sous la forme d’une harmonie à trois voix — celles de John Lennon, Paul McCartney et George Harrison — enregistrées trois fois, pour aboutir à neuf voix en tout.

La chanson démarre par le clavecin électrique jouée par George Martin, rejointe par la guitare de John Lennon passée au travers d’une Speaker Leslie, avant que n’arrivent l’harmonie à neuf voix et la guitare basse.
C’est une des chansons de l’album sur laquelle on entend le synthétiseur Moog joué par George Harrison. Les Beatles furent parmi les premiers groupes de rock à expérimenter ce nouvel instrument.

Because est finalement une des rares chansons chantées intégralement en harmonie par Lennon, McCartney et Harrison.

Les paroles peuvent être qualifiées, pour reprendre un mot que Lennon aimait utiliser, de « cosmiques ».
Lennon a dit un jour à propos de Because que «les paroles parlent d’elles-mêmes, il n’y a pas de références obscures »

Paroles

Because the world is round it turns me on
Because the world is round, ah
Because the wind is high it blows my mind
Because the wind is high, ah
Love is old, love is new
Love is all, love is you
Because the sky is blue, it makes me cry
Because the sky is blue, ah
Ah
Paroliers : John Lennon / Paul Mccartney

La chanson est incluse dans la bande originale (générique de fin) du film American Beauty, mais chantée par Elliott Smith.
En 2016, elle est entendue, dans un montage différent, accompagnant la bande-annonce de Valérian et la Cité des mille planètes, film réalisé par Luc Besson.

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

 

2 Comments

2 Comments

  1. Geo Giguere

    12 avril 2018 at 2:43

    bravos Luc, excellent dossier, merci !

  2. Ricardo Langlois..

    14 avril 2018 at 12:14

    Les Beatles, c’est la référence ultime… Je vais réécouter l’album Abbey Road
    tout de suite.Merci amigo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top