Dossiers

Rush, Santana, Scorpions, Styx, Supertramp No 5

Les meilleurs albums du genre rock choisis par les lecteurs du journal Pop Rock 2.0!
Idéal pour les archivistes, les collectionneurs et les historiens!

 

Par René Maranda 

RUSH

Rush est un groupe de rock canadien, originaire de Toronto, en Ontario. Les membres actuels sont le bassiste, claviériste et chanteur Geddy Lee, le guitariste Alex Lifeson et le batteur et parolier Neil Peart. La composition du groupe a subi diverses modifications entre 1968 et 1974, puis est restée stable depuis l’arrivée de Neil Peart, remplaçant le batteur originel John Rutsey en juillet 1974, deux semaines avant la première tournée du groupe aux États-Unis.

Musicalement, le style du groupe a évolué au cours du temps. Au départ, il s’agissait de hard rock dans la veine de Led Zeppelin, et donc teinté de blues, mais bien vite des éléments progressifs se sont multipliés, ainsi qu’un usage important des synthétiseurs. Ils ont influencé divers autres artistes, surtout dans le domaine du Metal, notamment Metallica, The Smashing Pumpkins, Dream Theater, Primus et Symphony X. Rush est reconnu comme un des meilleurs groupes de musique canadiens.

Voici le résultat du sondage des 3 albums du groupe :

Moving Pictures (sorti en 1981) est leur huitième album. Il est leur premier disque à être certifié platine aux États-Unis (quadruple platine avec 4 millions d’albums vendus) et est classé à la 3ème place de la liste 50 Greatest Prog Rock Albums of All Time établie par le magazine Rolling Stone. Il reste l’album le plus vendu de Rush aux États-Unis après avoir été certifié quadruple-platine par la RIAA ( Recording Industry Association of America ) pour plus de 4 millions d’exemplaires vendus. LimelightTom Sawyer et Vital Signs ont été publiés comme singles en 1981, et l’instrumental YYZ a été mis en nomination pour un Grammy Award de la meilleure performance instrumentale rock.. Rush a soutenu l’album avec une tournée de concerts de septembre 1980 à juillet 1981.

Hemispheres (sorti en 78) est leur sixième album. Avec cet album, Rush continue à développer des thèmes conceptuels au travers d’une musique toujours plus complexe et de textes (écrits par Neil Peart) inspirés par la science-fiction. Sur le refrain de Circumstances  Geddy Lee chante en partie en français (Plus ça change, plus c’est la même chose ). The Trees  est un des titres les plus populaires de Rush. Le texte raconte la lutte fratricide entre les chênes et les érables pour la quête de lumière nécessaire à leur survie. Les uns (plus grands) faisant de l’ombre aux autres. Cette fable libertarienne est inspirée par les écrits de la philosophe américaine Ayn Rand. Le morceau instrumental  La Villa Strangiato, proche de la démonstration technique marque la forte personnalité des musiciens au travers de rythmiques complexes ou de soli multi-instrumentaux. C’est un des titres de référence du groupe Rush.

2112 (sorti en 76) est leur quatrième album studio. Le titre 2112, divisé en 7 parties, occupait l’intégralité de la première face du vinyle. Le texte, écrit par Neil Peart, décrit un monde dirigé par des prêtres ayant banni toute forme d’art. Dans ce contexte, un jeune homme découvre une guitare et apprend à en jouer, mettant en péril l’équilibre de cette société totalitaire. La première partie de la suite, Overture, comprend un extrait de l’Ouverture solennelle 1812 de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Tears est le premier titre du groupe où le groupe utilise le mellotron.

L’album live All The World’s A Stage a été enregistré lors de la tournée de promotion de l’album, en juin 1976

SANTANA

Santana est un groupe de rock américain, originaire de San Francisco, en Californie. Il est constitué d’un nombre variable de musiciens entourant le guitariste Carlos Santana depuis sa création en 1966. Comme Carlos Santana lui-même, le groupe est connu pour avoir fait connaître le rock en espagnol. Ils ont récolté au total huit Grammy Awards et trois Latino Grammy Awards en 2000.

Les premiers membres sont Carlos Santana (guitare), Tom Fraser (guitare rythmique),  Mike Carabello (percussions), Rod Harper précédé de Marcus Malone alias  The Magnificent  (batterie et percussions), Gus Rodriguez (guitare basse) et Gregg Rolie (chant et claviers). Les années suivantes les membres du groupe changent fréquemment pour des raisons diverses. De 1971 à 1972 Santana se sépare brièvement du groupe. Santana chante rarement lui-même ses chansons et pour ses récents succès il est généralement accompagné par un chanteur invité plutôt que par un membre du groupe. En 1998, le groupe est introduit au Rock and Roll Hall of Fame par le biais de Carlos Santana, Jose Chepito Areas, David Brown, Mike Carabello, Gregg Rolie et Michael Shrieve.

Voici le résultat du sondage des 3 albums du groupe :

Abraxas (sorti en 1970) est le second album du groupe rock latino Santana et classé numéro 1 pendant six semaines aux États-Unis. En 2003, l’album était classé numéro 207 sur la liste des 500 plus grands albums de tous les temps du magazine Rolling Stone. L’album figurait également dans le livre 1001 albums à entendre avant de mourir. La pochette de l’album présente le tableau Annunciation de 1961 du peintre franco-allemand Mati Klarwein. Selon l’artiste, il s’agissait de l’une des premières peintures qu’il ait réalisées après son déménagement à New York . Carlos Santana l’aurait remarqué dans un magazine et lui aurait demandé de faire la couverture du prochain album du groupe. La couverture est maintenant considérée comme un classique des pochettes d’albums rock. L’album contient trois succès majeurs : Black Magic Woman qui est une reprise de Fleetwood Mac, Oye Como Va et l’instrumental Samba Pa Ti.

Caravanserai (sorti en 1972) est le 4ème album studio du groupe. Il a marqué un tournant majeur dans la carrière de Carlos Santana dans la mesure où il s’est démarqué de ses trois premiers albums, acclamés par la critique. Cet album a été mixé et publié en  stéréo et en quadriphonique . Le son contrastait grandement avec la fusion de la salsa, du rock et du jazz, caractéristique de Santana, et se concentrait principalement sur des passages instrumentaux ressemblant au jazz. Toutes les pistes sauf trois étaient instrumentales et, par conséquent, l’album n’a donné aucun succès.

Supernatural (sorti en 1999) est le 20ème album studio du groupe. Cet album est le plus grand succès commercial de Santana avec plus de 30 millions d’exemplaires vendus dans le monde. L’album a été 15 fois disque de platine, il a reçu 9 Grammy Awards dont celui de l’album de l’année. La chanson Smooth a été numéro 1 au Billboard pendant 12 semaines, Maria Mariafut, numéro 1 pendant 10 semaines. Santana et Rob Thomas ont reçu un Grammy Award pour leur collaboration sur Smooth, Santana et Everlast ont eu la même récompense pour Put Your Lights on.

SCORPIONS

Scorpions est un groupe de hard rock allemand, originaire d’Hanovre. Leur premier album voit le jour en 1972. Le groupe connaît un prestige planétaire – surtout à partir des années 1980 – grâce à des titres hard rock tels que No One Like You en 1982 ou Rock You Like a Hurricane en 1984 et des ballades à l’instar de Still Loving You (1984) ou Wind of Change (1990)10 et Send Me an Angelen 1990, des chansons à grand succès commercial. Le déclin médiatique venu à partir des années 1990, les protagonistes se sont tournés vers de nouvelles expériences, avec notamment l’album Moment of Glory (avec l’Orchestre philharmonique de Berlin), Acoustica (album live acoustique) mais reviennent à leurs recettes traditionnelles en 2010 avec l’album Sting in the Tail.

En 2010, le groupe recense plus de cent millions d’albums vendus à travers le monde11. Le 23 janvier 2010, le groupe annonce sur son site officiel que, après leur tournée mondiale accompagnant la sortie du nouvel album, ils mettront un terme à leur carrière. Le groupe revient toutefois sur sa décision fin 2012, en expliquant ne plus faire de grandes tournées après la sortie de leurs futurs albums studios.

Voici le résultat du sondage des 3 albums du groupe :

Blackout (sorti en 1982) est le huitième studio album par German Rock band Scorpions, sur EMI Records Allemagne et Mercury Records. Après avoir perdu sa voix lors de  l’écriture de l’album,  le chanteur Klaus Meine a dû subir une intervention chirurgicale sur ses cordes vocales et il était certain qu’il serait en mesure d’enregistrer. Les démos du matériel ont été enregistrées avec le chanteur Don Dokken en tant que chanteur principal, cependant, aucun de ces enregistrements ne figure sur l’album et Dokken n’est crédité que pour pouvoir être entendu au chœur sur l’album . La pochette, indissociable de l’album, présente un autoportrait de l’artiste autrichien Gottfried Helnwein. Lors des concerts, exclusivement sur le titre éponyme, Rudolf Schenker  porte un masque à l’effigie de la pochette de l’album, et utilise une guitare électrique dotée d’un  pot d’échappement. No One Like You, qui connaît un grand succès, passe en boucle sur toutes les radios notamment aux États-Unis où elle se classe numéro 1 du Mainstream Rock Chart. Le clip vidéo qui accompagne le single est tourné dans la fameuse prison d’Alcatraz, avec entre autres une vraie chaise électrique.

Love at First Sting (sorti en 1984) est le neuvième album du groupe. C’est l’album du groupe qui a rencontré le plus grand succès commercial (après Crazy World de 1990), se vendant à plus de six millions d’exemplaires dans le monde. Ce disque a permis à Scorpions de véritablement exploser sur la scène rock mondiale grâce à des chansons comme l’incontournable ballade Still Loving You (plus de 1,7 million de singles vendus rien qu’en France), le célèbre titre Rock You Like a Hurricane, mais aussi Bad Boys Running Wild et Big City Nights qui font partie des grands classiques du groupe. Ces quatre chansons ainsi que Coming Home sont sorties en single.
Love at First Sting, qui en son temps représenta le summum de la popularité des Scorpions, est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs albums du groupe, certainement le plus abouti, et un classique du hard rock. Aux États-Unis certains magasins ont refusé de vendre l’album à cause de sa couverture, qu’ils jugeaient trop subversive, ce qui a contraint le groupe à changer la couverture de l’album pour ses magasins. Cette photo noir et blanc d’un couple enlacé est l’œuvre du photographe Helmut Newton.

Animal Magnetism (sorti en 1980) est le septième album du groupe. Cet album, bien que n’ayant pas été accueilli aussi positivement par les critiques que les précédents, trouvera un grand succès parmi les fans et sera surtout le premier grand succès du groupe aux États-Unis, où il sera certifié d’abord disque d’or puis disque de platine. L’album contient en effet quelques classiques du groupe les plus connus : Make It Real, chanson hard rock typique des Scorpions, et The Zoo, l’un des titres préférés des fans et souvent joué en concert. Quant à la pochette à nouveau controversée (mélange de machisme et d’érotisme sous-jacent, elle représente une jeune femme agenouillée devant un homme tournant le dos, un chien à ses côtés), elle est l’œuvre des artistes pop art britanniques du studio Hipgnosis.

STYX

Styx est un groupe de rock américain, originaire de Chicago, dans l’Illinois. Il atteint le sommet de sa popularité dans les années 1970 et au début des années 1980. Il est le premier groupe à obtenir des certifications platine aux États-Unis pour quatre albums consécutifs. Au milieu des années 1960 sous le nom The Tradewinds, avec le chanteur et claviériste Dennis DeYoung, le guitariste Tom Nardini et une section rythmique comprenant les frères jumeaux Chuck Panozzo (bassiste) et John Panozzo (batteur). Modifiant son nom brièvement pour TW4, le groupe recrute les deux guitaristes, James Young et John Curulewski en remplacement de Nardini, et ils signent en 1972 sur le label Wooden Nickel Records, sous le nom de Styx. Plusieurs suggestions ont été faites et, selon DeYoung, le nom Styx a été choisi parce que c’était le seul que personne d’entre nous n’a détesté.

Dans une interview accordée au magazine de musique Rolling Stone le 7 juillet 2011, Tommy Shaw a déclaré qu’il pense pas qu’une réunion avec DeYoung est réaliste. Cependant, depuis 2010, DeYoung a plutôt formé un nouveau groupe avec les guitaristes August Zadra et Jimmy Leahey, le bassiste-chanteur Craig Carter, Tom Sharpe, John Blasucci et son épouse Suzanne DeYoung pour interpréter les succès de Styx et d’autres œuvres solo de DeYoung. Ils sont en tournée en Amérique du Nord sous le nom de Dennis DeYoung: la musique de Styx. Malgré cela, DeYoung dit toujours qu’il est prêt pour une réunion avec le groupe.

Voici le résultat du sondage des 3 albums du groupe :

Equinox (Sorti en décembre 1975) est le 5ème album studio du groupe. Il est le premier album du groupe pour le label A&M Records. Peu après la sortie de l’album et en pleine préparation de la tournée, John Curulewski quitta le groupe, il fut remplacé par Tommy Shaw. Le titre le plus populaire de l’ album est  Lorelei, qui est le deuxième succès américain de Styx dans le Top 30. Une autre chanson bien connue de l’album était Suite Madame Blue.

The Grand Illusion (sorti en 1977) est le septième album studio du groupe. La pochette de l’album est un pastiche d’une œuvre intitulée Le Blanc Seing que le peintre René Magritte réalisa en 1965. Les tubes Come Sail Away  et Fooling Yourself, sont vendus à plus de trois millions d’exemplaires aux États-Unis (Triple Platinum). Comme dans une grande partie du catalogue de Styx, de nombreuses chansons ont des paroles et des thèmes quasi médiévaux /fantastiques. Certaines sont des allégories et des commentaires sur la vie américaine contemporaine et sur les expériences de ses membres dans un groupe de rock américain du milieu à la fin des années 1970.

Crystal Ball (sorti en 1976) est le sixième album de Styx. Cet album marque les débuts d’enregistrement du nouveau guitariste Tommy Shaw. La piste Mademoiselle était le début vocal de Tommy Shaw et le hit du top 40 de l’album. Le titre de l’album deviendrait un élément essentiel du concert du groupe, comme il l’avait été lors de chaque tournée Styx à laquelle Shaw était associé. Shooza été co-écrit par Shaw et James « JY » Young. Le rockeur bluesy avait Shaw sur diapositive tandis que Young avait ajouté un solo semblable à Hendrix au milieu du morceau, après le slide solo de Shaw. This Old Man est une chanson que DeYoung a écrite pour son père et l’impact de son père sur sa vie.

SUPERTRAMP

Supertramp est un groupe rock progressif britannique formé à Londres en 1969  par Roger Hodgson et Rick Davies. Il réalisa ses plus grosses ventes dans les années 1970, à partir de leur troisième album, Crime of the century.

Roger Hodgson a composé et chanté la majorité des tubes tels que Give a Little BitDreamerThe Logical SongIt’s Raining Againet Breakfast in America. Rick Davies a également composé et chanté des tubes tels que Bloody Well RightGoodbye StrangerMy Kind of Lady et Cannonball.  La première version de Supertramp est alors composée de Rick Davies, du chanteur guitariste, bassiste et pianiste Roger Hodgson, ainsi que de Richard Palmer (guitare, balalaïka, chant), un passionné de The Band et de Traffic et qui plus tard deviendra parolier pour King Crimson et de Robert Bob Millar (batterie, percussions et harmonica). À cette époque, les membres du groupe s’entendent mal. Le groupe va brièvement se choisir le nom de Daddy pendant quelques mois avant de devenir, sur les conseils de Richard Palmer, Supertramp, d’après le titre d’un roman écrit par William Henry Davies en 1908, intitulé The Autobiography of a Super-Tramp (L’Autobiographie d’un super-vagabond).

Voici le résultat du sondage des 3 albums du groupe :

Crime of the Century (sorti en 1974) est le troisième album de Supertramp et le premier de la formation classique du groupe. Rick Davies et Roger Hodgson y sont rejoints par Dougie Thomson (basse), Bob Siebenberg (batterie) et John Helliwell (saxophone). Crime of the Century marque le début du véritable succès du groupe en se classant dans le Top 5 au Royaume-Uni et dans le Top 40 aux États-Unis. Le single Dreamer se vend également bien. En France, l’album est certifié disque d’or en 1978 pour 100 000 exemplaires vendus et disque de platine en 1980 pour 400 000 exemplaires vendus. Certaines chansons de l’album sont par la suite régulièrement jouées pendant les concerts du groupe, School, chanson acide sur l’éducation, la cynique Bloody Well Right, la ballade Rudy, ainsi que la chanson-titre en fin de concert. La pochette de l’album représente deux bras agrippés aux barreaux d’une fenêtre de prison flottant dans l’espace. Lors des concerts du groupe, une vidéo montrant cette image est projetée sur un écran géant pendant le final de la chanson Crime of the Century.

Even in the Quietest Moments (sorti en 1977) est le cinquième album studio. L’album atteint la 12ème place dans les charts britanniques et y reste classé pendant 22 semaines. Aux États-Unis, il atteint la 16ème place du Billboard Pop Albums, principalement grâce au succès du single Give a Little Bit (15ème). Give a Little Bit que Roger Hodgson avait écrit vers l’âge de 19 ans et qu’il avait présenté au groupe pour l’enregistrement, cinq à six ans plus tard. Hodgson a déclaré qu’il avait été inspiré par la chanson All You Need Is Love, du groupe The Beatles, sortie au cours du mouvement Love and Peace dans les années 60. La pochette de l’album est une photographie prise au Ranch Caribou , l’un des lieux où il a été enregistré. Elle représente un piano à queue couvert de neige, dans un paysage montagneux hivernal. Il ne s’agit pas d’un photomontage, mais d’une mise en scène réellement réalisée à proximité du studio. La partition posée sur le pupitre du piano porte le titre Fool’s Overturemais il s’agit en fait d’une partition de l’hymne national américain, The Star-Spangled Banner.

Breakfast in America (sorti en 1979) est le sixième album studio.  Breakfast in America est l’un des albums les plus vendus au monde. Selon certaines sources, l’album se serait vendu à 18 millions d’exemplaires dans le monde en 10 ans, et aurait désormais atteint 20 millions d’exemplaires vendus. Quatre singles américains à succès Billboard: The Logical Song  (n ° 6), Goodbye Stranger (n ° 15), Take the Long Way Home (n ° 10) et Breakfast in America (n° 10).

 

INFOGRAPHE: THOMAS O SULLIVAN
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

1 Comment

  1. Geo Giguere

    16 décembre 2018 at 3:44

    document exceptionel. merci beaucoup René Maranda!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top