Dossiers

Top 10 Rush

Top 10 des meilleurs albums de RUSH!

Par Junior Picard

Pour commémorer le décès du regretté Neil Peart , j’ai pensé qu’il serait intéressant de vous parler des 10 albums de RUSH qui m’ont inspiré le plus et qui ont eu un impact d’une manière ou une autre sur ma vie …

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est albumsRush1.jpg.

1 -2112 : (paru en 1976). C’est avec cet album que j’ai découvert RUSH en 1976 car la pochette seule attira mon attention chez mon cousin Bruno! Lors de la première écoute, j’avais l’impression de voyager dans l’Espace interplanétaire avec la face 1 du vinyle et ce, dès le début avec Ouverture et Temple of Syrinx qui donnèrent le ton à ce voyage tout au long jusqu’à Grand Finale, bref j’en avais les poils des bras dressés! Autre pièce que je préfère est l’une des très rares balades de leur répèrtoire : Tears ! Je n’ai jamais compris pourquoi ils n’avaient fait que très peu de balades du genre! Produit par Terry Brown.

 

-2 Moving Pictures (paru en 1981). Suite logique de Permanent Waves, RUSH poursuivant sur la route des années 80 avec un album qui deviendra leur plus grand classique et succès commercial aux sonorités diverses avec leur grand classique  Tom Sawyer, inspiration directe du personnage de Mark Twain. C’est probablement cet album qui a véritablement fait naître le groupe selon le regretté Neil Peart! Cet opus contient plusieurs pièces incontournables en plus de Tom Sawyer, Red Barchetta, Limelight, Witch Hunt, l’instrumentale YYZ (code de l’aéroport Lester B Pearson de Toronto) qui était le point de mire des solos de batteries de Neil durant quelques tournées. Et finalement les pièces Camera Eye et Vital Sign qui clorent un album incroyable. Produit parTerry Brown.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est albumsRush2.jpg.

-3  Hemmispheres (paru en 1978). Pour moi, Hemmispheres est l’album de RUSH le plus complexe de tous, tant par sa complexité que par la qualité d’instrumentation de nos trois compères. Enregistré en Angleterre par Terry Brown, cet album se voulait la conclusion de Farewell To Kings, surtout avec la pièce titre qui inclue Cygnus X-1 Book !! qui occupe toute la face 1 du vinyle qui est l’une des pièces groupe que je préfère. Poursuivons avec une pièce qui a toujours fait vibrer les Québécois car pour la première fois il y avait un couplet en français dans la pièce  Circumstances. Plus ça change, plus c’est la même chose, The Trees et la pièce qui donne beaucoup de mal aux batteurs les plus expérimentés et également une des préférées de Kirk Hammeth de Metallica, La Villa Strangiato qui monte en crescendo et en tonalité éparse …

 

-4  Permanent Waves (paru en 1980). Permanent Waves marquait une cassure d’avec les années 70 ! Produit par Terry Brown et enregistré au Studio d’André Perry à Morin Heights dans les Laurentides et le tout premier d’une série de classiques à être enregisté dans ce studio mythique , Dès la première pièce «Spirit Of Radio» donne le ton aux années 80 avec des sonorités diverses comme du reggae entre autres . Pour ma part c’est probablement l’album le plus intellectuel de RUSH avec Hemispheres avec des pièces comme« Jacob’s Ladder , Natural Science ou Different Strings» et un côté plus près des problèmes de société comme« Entre Nous et Free Will »qui parle des valeur à la fois de l’individu et aussi contre la corruption de masse, enfin bref , nous pouvons être à la fois anti- conformiste et être pour l’entraide entre les peuples sans être aveuglé par la masse …

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est albumsRush3.jpg.

-5  A Farewell To Kings (paru en 1977). En 1977 RUSH est dans sa lancée depuis le succès de 2112 et le groupe poursuit sa route avec un autre production de Terry Brown et le thème de la science-fiction se poursuit ici! L’album débute avec une pièce à l’intro médiévale d’Alex Lifeson à la guitare classique de la chanson-titre, ensuite nous entrons dans l’univers de Xanadu inspiré par Samuel Taylor Coleridge où nos trois héros boivent le lait du Paradis, I drink the milk of Paradise car le Xanadu c’est ni plus ni moins une vision du Paradis et de l’immortalité … Closer To The Heart qui fut le single de l’album, est une incontournable dans la carrière de RUSH qui parle des problèmes sociaux et d’espérance aussi. Cinderella Man est l’une des rares pièces que Neil n’avait pas écrite et qui pourrait faire penser à Mohammed Ali lorsqu’il est devenu le champion du monde pour la première fois car c’était comme une histoire de Cendrillon. Madrigal et Cygnus X-1 The Book 1 The Voyage, première partie de cette histoire du Cygnus X-1 dans une envolée science-fictionnesque qui aboutira dans Hemmispheres.

 

-6  Caress of Steel (paru en 1975). Avec cet album Neil s’était inspiré en grande partie de Ayn Rand auteure du roman The Fountain Head, «The Fountain of Lamneth» qui était reconnue comme une militante très pro Libertanisme et d’extrème droite plus tard et Neil s’en dissocia aussitôt! Bastille Day qui relate l’histoire de la Révolution Française de 1789. The Guillotine claim the bloody price, Kim Mitchell alors membre de Max Webster écriva la pièce : I Think i’m Going Bald qui fût inspirée par Going Blind de Kiss car RUSH avait joué 75 fois en première partie du groupe. Lakeside Park relate les étés de Neil Peart à Port Dalousie, St-Catharines en Ontario, endroit que Neil a grandi et travailla losqu’il était adolescent .
The Necromancer The Necromancer I- Into the Darkness, II- Under the Shadow. III- Return of the Prince est une pièce de 12 minutes en trois parties inspirée de J.R.R. Tolkien ; le Necromancer est un alter égo de Sauron dans The Hobbit. The Fountain of Lamneth I- In the Valley, II- Didacts and Narpets-III- No One at the Bridge, IV- Panacea, V- Bacchus Plateau, VI- The Fountain est une chronique en six parties qui raconte l’histoire d’un homme à la recherche de la Fountain Of Lamneth.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est albumsRush4.jpg.

-7  Fly By Night (paru en 1975). Premier album avec le meilleur batteur à en devenir, Neil Peart! Se mettant à la plume pour écrire les textes, il écrira la presque totalité des albums à venir pour les prochains 40 ans, RUSH prend ses distances de ses racines Zepplinesque et trouva sa propre voie avec Peart. Anthem, inspirée par une nouvelle distopique de la Russo-Américaine Ayn Rand que Geddy et Alex, toujours avec John Rutsey avaient écrit, mais qu’ils avaient retravaillé avec Neil pour donner ce résultât très réussi d’Anthem .
Best I Can, pièce du répertoire de l’époque Lee, Lifeson et Rutsey avec des nouveaux arrangement avec Neil. Beneath, Between and Behind a été la toute première pièce que Neil a écrit sur la musique de Lifeson et Lee pour RUSH .
By Tor & The Snow Dog, I -At the Tobes of Hades, II- Across the Styx, III -Of the Battle, IV Epilogue qui est la première pièce de grande evergure figurant sur un album de RUSH où les chiens de la guerre se battent sur les bord du  Fleuve de l’Enfer, Le Styx! Fly By Night, Neil racontant son séjour en Angleterre où il perdit ses illusions de devenir un grand batteur … Making Memories et Rivendell terminent ce premier album du désormais power trio! Produit par Terry Brown.

 

-8  Grace Under Pressure (paru en 1984). Album sombre de RUSH sous la menace de conflit nucléaire qui dans la première moitié des années 80 était omniprésente. Premier album sans Terry Brown à la production car c’est Peter Henderson qui était derrière la console cette fois-ci. Un changement très remarqué sur cet album avec de plus en plus de claviers et pour la première fois, Neil utilisait une batterie 360 soit : une TAMA et une Simmons. Enregistré à Morin Heights , l’album débute par « Distant Early Warning qui parle du phénomène des gas à effet de serre et des pluies acides, changements climatiques de nos jours . The Body Electric, un monde cibernétique dominé par des humanoïdes.
Red Sector A, survive à un Holocauste nucléaire …  Afterimage qui est ma préférée de cet album, parle de Robbie Whelan qui travaillait au Studio et qui perda la vie dans un accident de la route un an avant la parution de l’album Suddenly you where goneFor all the life your left your mark upon … est très de circonstance avec la mort de Neil …  Between the Wheel qu’ils jouaient lors des dernières tournées est l’un des moments fort de cet album excellent quoique la production était faible cependant.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est albumsRush5.jpg.

-9  Test for Echo (paru en 1996). Cela vous surprend peut-être mais personnellement je le trouve très sous-estimé, mais aussi très bon et ils réussirent à passer à travers les filets de l’ère du gunge avec T4E! Juste avant d’enregistrer cet album, Neil avait demandé les services du grand Freddy Gruber R.I.P. pour casser ses réflexes et sa rigidité comme batteur et sur Test For Echo il joua de la batterie de la manière traditionnelle Traditional grip qui consiste à tenir de la main gauche la baguette entre le pouce et l’index et il joua également en type dance style dummer et il était beaucoup plus détendu dans son jeu .
Test for Echo écrite en collaboration avec Pye Dubois ( Max Webster) démarre cet album avec une sonorité grunge résultant de Peter Collins ( Power Windows & Hold Your Fire et Counterparts) autres moments très forts de l’album sont : Driven, Half the World qui parle des divisions entre les peuple de notre planète . Time and Motion, ma préférée de cet album et
Virtuality!

 

-10  Clockwork Angels (paru en 2012). Dernier opus studio de RUSH de leur carrière et non le moindre! Produit par RUSH et Nick Raskulinecz (Snakes and Arrows) nous transporte dans le monde steampunk du Watchmaker (Le fabriquant de montres) le steampunk est une époque distopique du Victorien et de notre ère … Caravan que j’affectionne beaucoup, débute notre voyage en dirigeable à vapeur à travers ce monde fabuleux! BU2B était sur le simple Caravan paru en 2010 pour la tournée Time Machine Tour! Pour cet album nos trois compères avaient eu l’idée de demander les services d’un ensemble à cordes pour les accompagner non seulement sur cet album, mais également pour cette tournée. Clockwork Angels est sublime et elle est l’une de mes préférées de cet album. Les moments forts de l’album sont : Carnies, Halo Effect, The Wreckers et la balade est magnifique. The Garden qui nous fait penser à Neil Peart en ayant larmes à l’oeil, sachant qu’il s’y trouve maintenant …

La discographie de RUSH est très riche et c’est ma manière de rendre hommage au plus grand batteur du Rock, Neil Elwood Peart – 1952-2020 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
 

 

2 Comments

2 Comments

  1. Ricardo Langlois

    29 janvier 2020 at 10:54

    Bravo à toi…Tu es le champion du rock et du métal 😂😍

  2. larry todd

    29 janvier 2020 at 5:36

    Bravo a toi…un excellent choix ce top-ten, texte, montage de tres bonne qualité…

Leave a Reply

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top