Saviez-vous que?

Joplin – The Police – Metallica

Le saviez-vous ? #8
publié le 11 mai 2020 

 

Recherche par René Maranda

 

Les Beatles

En 1990, Le Minor Planet Center de l’Astronomical Union en Arizona annonce que quatre astéroïdes récemment découverts, 4147-4150, seront nommés  John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr.

 

Janis Joplin

En 1970, Janis Joplin se fait tatouer le poignet et le cœur, celui sur sa poitrine indiquant One For The Boys.

 

The Police 

Sting détestait quand les autres membres du groupe essayaient de contribuer aux chansons.

Pour l’album Zenyattà Mondatta, Summers a enregistré une piste instrumentale intitulée Behind My Camel. Sting a refusé de jouer de la basse dessus, alors Summers a doublé sa propre basse, avec Copeland à la batterie. Une fois le morceau terminé, Sting l’a emmené dans le jardin derrière le studio et l’a enterré. Il a ensuite remporté un Grammy pour le meilleur instrument rock. « Il n’est pas un joueur d’équipe, ne partage pas de crédits et fait des commentaires dans la presse à cet effet », explique Summers dans le film.

 

The Police

– Une bombe explosive de spray capillaire a presque nixé leur première apparition télévisée.

Dans les coulisses, juste avant d’apparaître dans le film britannique The Old Grey Whistle Test en 1978, Sting avait eu une bombe de fixatif au visage. Heureusement, il y avait un hôpital ophtalmologique à proximité, alors Sting a réussi à se faire soigner rapidement et à revenir à temps pour le spectacle, qu’il a joué avec une paire de lunettes de soleil géante.

 

Metallica

James Hetfield n’a pas débuté son éducation musicale par la guitare. Il a commencé par étudier le piano à l’âge de 9 ans.

 

Metallica 

La première fois que Metallica est apparu sur un album, c’était en 1983 sur la compilation Metal Massacre avec le titre Hit the Lights. Son nom était mal orthographié : Mettallica ! Sur cet enregistrement, le line-up du groupe était le suivant : James Hetfield (chant), Dave Mustaine (guitare), Ron McGovney (basse), Lars Ulrich (batterie) et Lloyd Grant (guitare).

 

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top