Spectacles

Ghost au Heavy Montréal

Spectacle de Ghost
27 juillet 2019

  Texte :  Junior Picard           Vidéos : Steven Henry

La messe noire de Ghost au Heavy Montréal!

Il faisait très chaud en ce samedi 27 juillet 2019 au Parc Jean-Drapeau. Les fidèles comme moi, s’étaient donné rendez-vous pour un sermon métallique endiablé par des groupes plus hétéroclites les uns des autres, mais très divertissants .

Je suis arrivé sur le site plus tard que prévu, chaleur oblige, mais en attendant la prestation du Cardinal Copia et de ses Nameless Ghouls, j’ai pour la première fois vu les prestations de Steel Panther, Godsmack et Evanescence. Pour ce qui est de Steel Panther, j’avoue ne pas embarquer dans ce style, car The Spinal Tap étaient bien supérieur dans cette forme de pastiche. Godsmack quand à eux, sont très proches des fans et le chanteur multi-intrumentiste donnait des bouteilles d’eau aux spectateurs pour qu’ils se rafraîchissent! Points forts de la prestation de Godsmack ce sont les duos de batterie entre le chanteur et le batteur et bien évidemment lors de la pièce I Stand Alone.

Evanescence pris la scène Apocalypse d’assault avec une Amy Lee en pleine forme malgré cette chaleur accablante et ils m’ont impressionné par la qualité des musiciens qui forment Evanescence. Amy Lee a beaucoup de charisme et possède une voix incroyable et leur prestation a été superbe et je ne me trompe pas en disant que tous voulaient qu’ils jouent plus longtemps, mais contrainte de temps, ils ont dû jouer selon l’horaire prévu et ils ont un nouveau fan : moi! Les moments forts sont durant les pièces Going Under, Bring Me Back to Life entre autres.

Après un très court entracte, lumières éteintes et les premières notes de l’intro Ashes et Ghost se prépare à la grande messe métallique avec Rats du plus récent album Prequelle, paru en 2018. C’est le deuxième passage de Ghost en moins d’un an dans la région de Montréal et Tobias Forge en a fait du chemin depuis 2010 avec un public toujours grandissant à chaque passage à Montréal, il était donc normal qu’ils performent au Heavy MTL .

La production scénique est la même que lors de leur dernier passage à la Place Bell de Laval le 7 décembre 2018. Cette fois-ci cependant, il n’y a pas eu de changement de costumes du Cardinal Copia et ce dernier portait un costume queue de pie écarlate.

Ghost a interpreté 15 pièces lors de son spectacle, un set plus court que celui du 7 décembre dernier à Laval. Les fans de la première heure ne sont pas en reste car les pièces Absolution et l’excellente Ritual s’enchaînent et From The Pinnacle From The Pit, Faith, Devil Church et une de mes préférées de Ghost, Cirice dont le refrain m’accroche beaucoup ; I can feel the thunder that’s breaking in your heart, I can see through the scars inside you (Je sens le tonerre qui déchire ton coeur, je vois à travers les cicatrices à l’intérieur de toi).

Le Cardinal Copia céda sa place aux Nameless Ghouls pour l’instrumentale Miasma alors que Papa Nihil faisait son apparition pour exécuter son solo de saxophone au grand plaisir de tous.

Ensuite ma préférée, Year Zero suivit de Spöksonat/He Is, l’excellente Power Balade de Meliora, on poursuit avec Mummy Dust et les deux très attendues Dance Macabre de Prequelle et Square Hammer du mini album Pop Star qui conclurent un spectacle sans failles et en guise de rappel : Montrance Clock de l’album: Infestissumam.

Bref, Ghost à donné un excellent spectacle beaucoup plus court que l’année dernière à Laval, faute de la contrainte du couvre-feu sur le site du Parc Jean Drapeau qui, malheureusement a forcé le groupe à mettre de côté des pièces comme Secular Haze, Con Clavi Con Dio, Elizabeth, Pro-Memoria, See The Light, etc …

J’ai découvert Ghost en 2013 avec le mini album If You Have Ghost et j’ai été très surpris d’entendre une voix mélodique qui sortait de la bouche de Papa Emeritus/Cardinal Copia car on serait porté à croire à un groupe de death metal, ce qui n’est vraiment pas le cas .

Le metal de Ghost, car oui, c’est un band metal de Doom, Black, Power, Heavy et Hard Rock qui se mélangent dans la musique de Ghost et rend leur musique très intéressante.

Influencé par Alice Cooper, KISS, Black Sabbath et même ABBA, leur compatriotes, Ghost a un look très identifiable et Tobias Forge est un gars qui a le sens du spectacle et de la mélodie entouré de solides musiciens tenus dans « l’anonymat» , les Nameless Ghouls livre la sauce pour notre plus grand plaisir.

Est-ce-que le Cardinal Copia se fera enlever lors du dernier spectacle cet automne pour faire place à un nouveau membre du clergé en 2020? À suivre!

Photo de bannière : Junior Picard

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top