Spectacles

Marjo à St Lin

Spectacle de Marjo à St-Lin, le 20 mars 2019

 

Texte : Muriel Massé           Photos : Linda Boucher

 

Nous avons eu la chance l’amie photographe du Pop Rock Linda Boucher et moi d’aller voir Marjo en spectacle. Depuis 2014, on ne la voyait qu’occasionnellement en concert Elle a commencé plus régulièrement depuis l’an dernier à donner des prestations avec son groupe à travers le Québec. Elle chantait ce samedi soir-là à St-Lin dans une salle de belle dimension, parfaite pour être assez intime. Accompagnée d’un guitariste et d’un batteur, le trio nous a interprêté dix-sept chansons tirées de l’époque Corbeau et de sa carrière solo.  De la balade au rock, des chansons qu’on connaît tous et qu’on aime fredonner avec elle.

Marjolaine sait bien s’entourer

Même sans son band au complet, les chansons rythmées restent entraînantes et dansantes telles qu’Illégal, Amoureuse ou Provocante grâce à ses deux très bons musiciens, Bob Champoux, son chef d’orchestre et guitariste depuis neuf ans et à la batterie et guitare, depuis peu, François Richard. Il a brisé la glace en commençant à battre la mesure pour elle aux Francofolies de Montréal l’été dernier!

Bob, guitariste incroyable, à lui seul à la guitare sèche, nous sentions toute l’énergie rock des chansons. Heureusement que la plupart des titres choisis se prêtaient mieux aux doux accords d’une six cordes acoustique et à la personnalité actuelle de Marjo. Bob Champoux est notoire dans le milieu. Il a prit part à l’aventure Corbach avec Pierre Harel, il a accompagné plusieurs autres artistes; Les Respectacles, Diane Tell… Il a formé Les Marie Bang Bang, groupe rock, Flag… Il est aussi propriétaire d’un bar de spectacles à St-Ursule. Lorsque l’occasion de réunir tous ses ‘gars’ se présente, c’est deux autres musiciens qui complètent la formation, le bassiste Roch Laroche (Voivod) et Mathieu Charbonneau à la deuxième guitare.

Captivante et spontanée

Marjo sait captiver son public, elle n’a rien perdu de cette qualité, de communiquer avec lui. Elle n’a pas perdu de son charisme, de son envoûtement auprès de ses fans, (elle les rejoint tous), de son charme d’antan et même de sa voix. Nous l’aimons, c’est encore notre icône féminine du rock!

Elle s’incrustre de sa musique. Elle la vit à 100 %. Quand elle chante Ailleurs, on ressent encore l’importance et l’intensité du sujet. Une chanson immortelle?

Elle est proche des spectateurs, elle leur parle, réussit à leur faire faire tout ce qu’elle veut. Voir Marjo en spectacle, c’est se préparer à vivre une belle fête d’amour et d’amitié.

 

Set list :

 Illégal     –     Lune de Novembre     –     Bohémienne     –     Impoésie     –     Si c’est ça la vie     –     Y’a des Matins     –     Chats Sauvages     –     Doux/….Enfants

(Entracte)

Suite 16     –     Marche     –     Amoureuse     –     J’lâche pas     –     Ailleurs     –    Provocante

(Rappel)

Je Sais  Je Sais     –     Trop d’Amour     –     S’il Fallait

 

À la fin de ses spectacles, Marjo va toujours rejoindre ses fans dans la salle. Elle est tellement gentille et humaine, accolades et bises sur les joues à chacun qui désire la renconter. Elle signe des photos, ses CDs, participe aux selfies. Les gens partent heureux d’avoir reçu une dose d’amour inattendue!

Marjo a vendu un million d’albums depuis ses débuts. C’est une des artistes les plus populaires du Québec. Elle a été notre première chanteuse québécoise vraiment rock. Plusieurs fois Interprète de l’Année, Chanson ou Album de l’Année. Elle aimerait beaucoup se remettre à l’écriture de nouvelles chansons. Son nouveau studio est prêt. Ça viendra dit-elle! Quand elle aura le temps parce qu’en ce moment, elle est son propre gérant et les tâches sont nombreuses!

Cet article est commandité par :

https://www.duplication.ca

Vidéos : Muriel Massé

BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

2 Comments

2 Comments

  1. Rick

    13 avril 2019 at 1:41

    On a tout, très bon texte et photo et même les shows a venir !! Bravo !!

  2. Geo Giguere

    13 avril 2019 at 10:33

    Honneur aux femmes de notre organisation, Muriel et Linda! Un reportage comme si on y etait, merci!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top