Spectacles

Pagliaro à Lavaltrie

Pagliaro à Lavaltrie, le 10 août 2018

Présenté par  le Café cultuel de la Chasse-galerie

 

 PAG à son meilleur. Comme on l’a toujours aimé et apprécié

Vendredi soir, 10 août, au parc Gérard-Lavallée, sur le bord du fleuve à Lavaltrie, près de 3000 personnes étaient au rendez-vous pour voir et entendre Michel Pagliaro dans une atmosphère festive et familiale.

En première partie, Les Rats d’Swompe, un groupe de 3 jeunes Franco- Ontariens, qui montaient sur les planches du Québec pour la première fois. Accompagnés d’une guitare, d’un violon et d’un tambourin, leur  musique et chants étaient de style folklorique, de quoi nous mettre dans un esprit de fête.

Puis Michel Pagliaro monte sur scène.

Pag arrive avec son  groupe; son guitariste Corey Diabo, sa bassiste Caroline Cameron et aux drums, Alain Quirion. Un band qui a mis toute une ambiance dans la foule.  Des musiciens de très grande qualité pour accompagner notre Rock Star Nationale.

Pag a commencé avec sa chanson fétiche,  J’entends frapper . Il a interagit avec son public et l’a amené à le suivre dans sa frénésie. Il était à son meilleur, en pleine forme, énergique dans sa voix et son doigté sur sa guitare et une présence sur scène incroyable. Parmi ses nombreux succès, il nous a interprété: Cadillac , Lovin you ain’t easyLouise, Comme d’Habitude, Rainshowers, Émeute dans la Prison et bien d’autres évidemment.

Une prestation à couper le souffle.

Il nous a ramené à la base du bon vieux Rock and Roll québécois. Il a fait chanter, bouger et danser la foule toute la soirée. Le spectacle de Michel Pagliaro a duré près d’une heure et demie, sans entracte, et son énergie est restée la même du début à la fin.

Ce fut une superbe belle soirée, la température, l’air du fleuve et le spectacle de Michel Pagliaro, quoi demander de plus!

 

La photo de la bannière et du vidéo: Géo Giguère…et aussi celles-ci :

Quelques notes biographiques :

  • C’est à l’âge de 11 ans que Michel Pagliaro reçoit sa première guitare.
  •  En 1966, il est appelé à remplacer le guitariste du groupe Les Chanceliers (la chanson Le P’tit Poppy).
  • À 20 ans, il lance sa carrière solo (premier album).
  • En 1971, premier album anglophone (RainshowerLovin’ You Ain’t Easy, Some Sing, Some Dance…) En 1972, J’entends frapperdeviendra son plus grand succès.
  • Dans les années 80, Pag change son style, nouvel album avec les chansons  TravaillerRomantiqueQuand on fait l’amour… Il s’exilera en Europe , deviendra producteur des albums de Jacques Higelin.
  • En 1988, il sortira Sous Peine d’Amour, son dernier album inédit.
  • Sa présence se fera plus rare dans les années 90, quelques disques-compilation et une autre chanson anglophone qui aura un succès à travers le Canada, Goodbye Rain.

Pour l’instant, Michel Pagliaro continue de se produire en spectacle avec une énergie débordante qui fait encore chavirer nos coeurs!  

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUERE

1 Comment

1 Comment

  1. Geo Giguere

    16 août 2018 at 7:50

    felicitations pour votre PREMIER article Luc Arcand et Yolande Drolet. On a hate au prochain!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top