Spectacles

Sonny Wolf, de Stevie Ray Vaughan à Jimi Hendrix!

Du bon vieux blues sale ou du bon rock intense! 

Texte et photos par Suzy Aubin 

On peut voir présentement le guitariste Blues-Rock Sonny Wolf s’abandonner pleinement sur scène jusqu’au 2 janvier 2018. Sonny annonce ses spectacles sur sa page facebook  ouverte au public ou vous pouvez aussi trouver les informations sur ‘’Suivre la musique.com’’.

En 2007, Sonny quittait le Québec avec le drummer Janic Gingras et le bassiste Drey Butcher pour s’établir et jouer au Texas. Depuis quelques années et pour différentes raisons, Janic et Drey sont revenus habiter au Québec, mais c’est toujours un plaisir pour le trio de se retrouver sur scène ensemble pour une série de spectacles car Sonny habite encore à Austin au Texas depuis 10 ans où il joue entre 4 et 6 soirs par semaine.

Un être chaleureux et généreux

23 décembre dernier 2017: Sonny à Repentigny

Dans un décor de Noël discret (un peu trop sombre par contre dans la salle pour réussir mes photos),  Sonny entame son spectacle avec une de ses compositions!  C’est Blues-Rock, il sonne, il est en forme et ses deux complices aussi. En moins de deux, Sonny Wolf est déjà au milieu du public avec sa guitare sans fil. Il va devant le public, il va les chercher dès le départ. Parfois il est survolté et l’instant suivant, on entend du velours et le son de la guitare devient sensuel. Il me chavire, je suis parfois très émue, mais je garde le sourire tout de même parce qu’il joue merveilleusement bien.

Et notre héros de la soirée, Sonny, commence un marathon : Hopkins, Buddy Rich, Stevie Ray Vaughan, ZZ Top, Jimy Hendrix, AC DC… Avec toute sa passion pour la musique et une très belle énergie, des nuances à souhait, c’est parfois du bon vieux blues sale ou du bon rock intense. La machine Wolf s’ouvre. Confiant, il nous présente ses chansons en s’accordant rapidement entre chacune des chansons. Il nous raconte le blues: les compositeurs, les villes, il nous instruit. Il nous invite aussi à lui faire des demandes spéciales. Il semble prêt à tout, ses musiciens aussi. Tout est bon dans mes oreilles, ses licks, sa profondeur, son feel. Parce que le blues est ‘’feel’’ et les musiciens n’en manquent pas d’ailleurs!

C’était une soirée magnifiquement sympathique et chaleureuse. Un peu de chaleur en ce 23 décembre froid, un peu de chaleur et de réconfort pour son public; Sonny Wolf fait du bien! Je vous souhaite d’aller entendre cet ‘’Américain’’ né à Montréal, afin de tenir la musique en vie !

 

Infographe: Daniel Marsolais
Webmestre: Steven Henry
Assistante rédac’chef: Muriel Massé
Rédac’chef: Géo Giguère

      

2 Comments

2 Comments

  1. Geo Giguere

    29 décembre 2017 at 9:11

    Bravos a Suzy Aubin pour son premier reportage avec Équipe pop rock 2.0. Longue vie parmi nous!

  2. Sylvain Chartrand

    30 décembre 2017 at 11:28

    Tout comme som ami Jo Hell, Sonny est parti pour le Texas pour gagner sa vie en tant que musicien. Ces deux excellents guitaristes blues rock ont l’habitude de revenir a chaque année pendant la période des fêtes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top