Spectacles

SOS R’N’R en spectacle à Granby

Mission réussie pour les vieux routiers du rock québécois!

Texte et photos par Guillaume Levesque

Le public de Granby a vraiment été choyé samedi soir dernier le 9 décembre 2017 à la salle de l’église Saint-Georges, car SOS Rock and Roll était là pour divertir les jeunes et les moins jeunes. SOS Rock and Roll, c’est un hommage à tous ceux qui ont participé au groupe Offenbach à travers les différentes époques. Évidemment toutes les pièces de leur répertoire étaient des pièces d’Offenbach. Le tout était fait dans un esprit de camaraderie. Les musiciens n’étaient pas là pour se faire de la compétition, mais pour se faire plaisir et donner tout un show au public de fans et de nostalgiques.

Il y avait Pat Martel à la batterie, Johnny Gravel alias Johnny Bizarre à la guitare, Martin Deschamps au chant, George Papafilys à la guitare, Breen Leboeuf à la basse et au chant, Pierre Harel au chant et André Brisson aux claviers. Donc, il y avait en tout 7 musiciens sur scène. N’empêche que chacun a eu son moment de gloire durant le spectacle. Il faut toutefois souligner la ténacité de Johnny Gravel. Il a subi 4 ACV et ce n’est que tout récemment qu’il a recommencé à monter sur scène, mais sans lui le spectacle n’aurait pas été pareil. Il a un doigté tellement unique qui n’est dans aucun cas imitable. Martin Deschamps est quant à lui celui qui avait la voix la plus proche de Gerry. Il a su nous faire vivre des belles émotions.

Au niveau du choix des morceaux, il y avait de la quantité et de la qualité. Ils ont joué des morceaux de toutes les époques du groupe. Il y avait no money no candy du premier album.  Pierre Harel a chanté des pièces de Saint-Chrome du Néant. Johny Gravel nous as dit à la blague qu’après toute ces années, il ne comprend toujours pas ce que dit Pierre quand il chante en espèce de latin. Je pense que l’album le plus représenté était Traversion avec Je chante comme un coyoteAyoyeDeux autres bières et Je l’sais ben. Ces chansons étaient vraiment bien connues du public. D’ailleurs pour Ayoye, c’est le public qui a chanté. La plupart des gens présents ce soir là en connaissaient les paroles par cœur. Il y a eu aussi un moment où Pat Martel est descendu de sa batterie pour nous chanter Zimbabwe. C’est  Raphaël Boulet le fils de Denis Boulet qui l’a remplacé. Le groupe n’as pas fait un, mais deux rappels. La dernière chanson qui a été jouée, c’est Promenade sur Mars. Une magnifique chanson qui se laisse chanter en chœur. Après le concert, tout n’était pas fini car Pat Martel a fait chanter un refrain à la foule en l’honneur de Gerry.

Le tout a été enregistré et est destiné au premier album solo de Pat Martel qui devrait sortir d’ici peu.

    

    

Ce magnifique spectacle n’aurait pas eu lieu sans les efforts de Jazen Borduas des productions Gramofun. C’est lui et son équipe qui ont mené le projet à bien. Ils ont choisi une salle vraiment unique, car c’est une véritable église anglicane qui accueille parfois des concerts de musique. Les profits réalisés pour le spectacle vont servir à garder cette église afin qu’il puisse y avoir encore d’autres événements de cette ampleur.

C’est une mission réussie pour SOS Rock and Roll. Je pense que personne a été déçu de sa soirée car tous les éléments étaient là pour plaire aux nostalgiques qui avaient déjà vu Offenbach en concert à l’époque et aussi aux plus jeunes qui pour la première fois pouvaient entendre ces légendes du rock québécois.

 

Notre grand chef a bien connu les membres du groupe Offenbach.
On voit Géo avec le regretté Gerry en compagnie de Vic Vogel.

 

Infographie Daniel Marsolais
Webmestre Steven Henry

6 Comments

6 Comments

  1. Pat Martel

    12 décembre 2017 at 9:53

    C’est bon, merci. Et salut à Géo, ça me rappelle plein de bons souvenirs….. ciao

    • Geo Giguere

      12 décembre 2017 at 11:07

      Moi aussi Pat! Mets zen que tu me manque. quelle belle epoque on a vecu! Hate de te revoir, mes hommages!

  2. George Papafilys

    14 décembre 2017 at 2:07

    Merci Geo! 🙂

    • Geo Giguere

      15 décembre 2017 at 2:32

      a ton service George. Quelle chance tu as de vivre cette renaissance avec SOS!

  3. Sylvain Chartrand

    14 décembre 2017 at 8:33

    Bravo!

  4. Dugas

    7 avril 2018 at 11:23

    Bravo Ricardo!
    J’ai découvert une poétesse extraordinaire.
    Cela donne le gout d’orchestrer le livre.
    Gilles

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top