Spectacles

Udo ex-membre d’Accept

Texte et photos exclusives par Patrick Desgagnés

La table était prête le 27 février dernier à l’Impérial de Québec pour la visite de Udo Drkschneider pour le Farewel to Accept. Probablement la dernière visite du légendaire Udo au Québec.

Monsieur prend de l’âge, malgré ça, un p’tit bonhomme mais un grand homme. J’ai eu l’honneur de le rencontrer, de lui parler et de le remercier pour sa carrière. Très grande gentillesse et générosité de sa part.

Maintenant 22h, le show commence avec des chansons moins connues, les classiques suivent: Balls to the wall, Fast as a Shark, Princess of the Dawn, London leatherboy et plusieurs autres. Princess of the Dawn, sûrement une des plus grandes chansons d’Accept ever. C’est sûr que ce n’est pas un show qui va passer à l ‘histoire, mais mon enfance est revenu le temps d’une soirée. Il mérite un énorme respect. Mon dernier mot est Merci Udo pour ces moments magiques!

Un peu d’histoire

Udo Dirkschneider est un chanteur de heavy metal allemand né le 6 avril 1952 à Wuppertal.

Il était le chanteur et membre fondateur du groupe Accept, et se voit actuellement remplacé à ce poste par Mark Tornillo (ex-TT Quick). Lors de la séparation avec Accept, il fonde le groupe U.D.O. en 1987 au sein duquel il officie toujours.

Le chant de Dirkschneider est connu pour sa voix aiguë et éraillée, qui confère un caractère teigneux et incisif à la musique d’Accept et d’U.D.O. Beaucoup de gens méconnaissant le groupe ont souvent cru qu’Udo plagiait le style de Brian Johnson de AC/DC. Mais même si Accept a été clairement inspiré par ce groupe, il faut cependant préciser qu’Udo avait déjà recours depuis des années à ce style de chant avant même que Brian Johnson ne rejoigne AC/DC en 1980.

Outre ses performances dans U.D.O. et dans Accept, Dirkschneider a participé à différents enregistrements, notamment en 1984 avec Raven pour une reprise de Born to be Wild de Steppenwolf. Plus récemment, il a enregistré en compagnie de Doro Pesch, une reprise de Judas Priest, Breaking the Law en version power-ballad. Il a aussi fait une apparition dans le clip vidéo de la chanson Shtil’ (Штиль) du groupe de heavy metal russe Aria, groupe dont il est très proche.

Discographie

Avec U.D.O.

 


Video de U.D.O. à Montréal, gracieuseté de Rafael Rodriguez Diaz

INFOGRAPHE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
ASSISTANTE RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
RÉDAC’CHEF: GÉO GIGUÈRE

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

To Top