Dossiers

Bauhaus Mini bio

Si le Gothic Rock vous interpelle voilà le groupe à écouter.
Voilà mesdames et messieurs Bauhaus!

 

Par Normand Murray

Je vais partager avec vous ma passion pour un groupe qui m’a allumé durant bien des années.

Commençons par la présentation des membres de ce band anglais  avec Daniel Ash sur la guitare et saxophone, Peter Murphy au vocal et instruments variés, Kevin Haskin à la batterie et à la basse, au début ce fût un dénommé Barber mais David J. venait officiellement prendre sa place pour le reste de l’existence du groupe.

Comme entrée en matière, un disque assez sombre du monde avec In the Flatfield  (1980), mais combien révélateur du temps! Là venait de naître le style de guitare incroyablement grincheuse tout en équilibre avec une écoute merveilleuse du tout et avec une basse assez prédominante tout en ayant un perpétuel solo de batterie et une voix, quelle voix profonde et franchement doté d’un certain macabre dans sa tonalité!

Suitle microsillon Mask (1981), là où le clavier et une myriade d’autres instruments firent leur entrée donnant un fini un peu plus raffiné. The Sky’s gone Out(1982) fût tout autant dans le calibre que Bauhaus nous avait habitués et conquis. Burning from the inside (1983) fût l’avant dernier album qui par son titre annonçait une séparation dûe peut-être à une légère friction artistique entre le guitariste et le baseman! Le dernier ayant été, et ce plusieurs années après, 2008, du Go away White, qui en soi fût vraiment un beau testament musical qui a laissé à des fans finis comme moi, une bonne impression pour ne pas les oublier compklètement.

Faut pas faire abstraction des 12 pouces et extended play de succès comme le célèbre et vraiment macabre Belà Lugosi’s Dead, le 12 pouces en mode allongée de solos de guit et autres performances plus élaborées de ce succès et mis en évidence dans plusieurs films du genre comme The Hunger entre autres.

Assez pour en faire excuser l’expression, mais « paranoïer » ceux qui se sentaient pris dans le dilemme de l’être, faisant référence à un certain Lord Sutch et son célèbre Jack The Ripper. Faut surtout pas oublier non plus le Ziggy Stardust de Bowie refait de façon à dire bordel c’est exactement ça, surtout avec la voix de Murphy qui s’apparentait parfaitement à celle de David Bowie qui paraîtrait en passant, a été un des intervenants à ce que ce groupe vienne au monde et Kick In the eye.

 

Je n’énumère que ses trois exemples avec le célèbre The Bubblemen, changement de nom de Bauhaus qui nous fait entendre des bourdonnements reproduits d’une ruche d’abeilles comme départ et après on entend une musique tout à fait Bauhaus.

En conclusion, si vous voulez encore d’autres avenues à Bauhaus, des groupes comme Tones on Tail et Love and Rockets qui d’ailleurs avait fait un Ball of Confusion de The Temptations (1971) assez percutant merci et Dalis Car et en terminant Pop Tone.

Tant qu’à Murphy, il fait une brillante carrière comme chanteur solo. Faites-vous plaisir allz voir des extraits de leur oeuvre et pour les néophytes, bien vous aurez de quoi à mettre de plus dans votre collection personnelle d’autres pièces musicales assez intéressantes avec eux dotées d’une approche assez spéciale.

Gothic Rock is still alive Bauhaus style.

P.S: Je garde un souvenir impérissable de les avoir vus en spectacle, vraiment un événement.

Voici  aujourd’hui, Peter Murphy (62 ans) en show!


BANNIÈRE: DANIEL MARSOLAIS
WEBMESTRE: STEVEN HENRY
RÉDAC’CHEF: MURIEL MASSÉ
ÉDITEUR: GÉO GIGUÈRE

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles populaires

To Top